Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 sept. 2021

Le Togo, la destination de choix des investissements en Afrique



En dépit des chocs provoqués par la pandémie du Covid-19, le Togo a été en 2020, une destination de choix des Investissements directs étrangers (IDE). Selon la Conférence des Nation Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), les IDE à destination du Togo ont connu une augmentation de 85% soit 352 milliards FCFA au moment où les investissements publics dans le PIB cumulent à 444 milliards FCFA, soit 48% de recettes budgétaires.

Positionné au nombre des pays les plus réformateurs de la sous-région, le Togo est devenu un model en matière d’amélioration du climat affaire. La preuve, depuis quelques années, les investissements à direction du pays ne cessent d’accroitre.

Comparé à 2019, les IDE ont connu en 2020, une augmentation de 85%, en s’établissant à 352 milliards FCFA, selon le rapport 2021 du CNUCED. Une performance, qui place le pays à la pole position des IDE en Afrique.

Au-delà des IDE, les investissements publics dans le Produit Intérieur Brut  (PIB) en 2020 qui cumulent à 444 milliards FCFA, fait ressortir 48% de recette publique.

Une performance portée par des réformes

Meilleur réformateur de l’Afrique, le Togo ne cesse d’innover pour relever le défi de développement et attirer des investisseurs.

Passant par le renforcement des partenariats public-privés (PPP), la transformation des ressources naturelles et la promotion de l’agriculture, les initiatives prises par les autorités togolaises sont légions.

En ligne avec la feuille de route quinquennale du gouvernement, plusieurs initiatives et projets ont été réalisés en 2020. Entre autres, l’on note l’inauguration de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), réalisé grâce à un partenariat avec le Groupe singapourien Arise.

Autre initiative et pas des moindres qui aura marqué l’année 2020, la mise en fonction de la centrale électrique Kékéli Efficient Power.

Basé au port autonome de Lomé, elle devra permettre d’augmenter de 50% la capité électrique du pays, réduire sa dépendance vis-à-vis des pays voisins et assurer l’électrification de plus 250.000 foyers.

A ces initiatives s’ajoutent la cession d’une part du capital de l’Etat au sein des institutions telles  que la BTCI, la NSCT pour accroitre les investissements et leur compétitivité.

Mettant à contribution la digitalisation pour promouvoir les investissements, le gouvernement a aussi lancé des initiatives comme le portail « Investir au Togo » accessible au www.investirautogo.tg . Aussi, il a opérationnalisé le site de l’Agence de promotion des investissements et de la zone franche qui est le www.apizf.tg

Avec objectif de faire du Togo un pays émergent, le gouvernement sous l’instigation du Chef de l’Etat, entend mettre le paquet pour attirer davantage les investisseurs et concrétiser les objectifs de la feuille de route quinquennale (2020-2025) gouvernementale. En cette logique, le pays accueillera du 5 au 7 octobre 2021, les rencontres Africa de Lomé.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire