Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 sept. 2021

L’UITA-Togo outille les travailleurs sur les techniques de négociation collective



Les techniques de plaidoyer social sont d’une importance capitale dans le monde de travail et l’Union Internationale des Travailleurs et Travailleuses de l’Alimentation, de l’Agriculture, de l’Hôtellerie-restauration, catering, du tabac et des branches connexes (UITA-Togo), tient à son appropriation. Elle vient d’outiller les travailleurs et travailleuses sur lesdites techniques, afin de leurs permettre de mieux défendre leurs droits.

La lutte syndicale a évolué. Pour mieux défendre les travailleurs, les syndicalistes sont appelés à s’approprier les techniques de plaidoyers sociaux.

Placé sous le thème : « Les Représentants des Travailleurs et travailleuses et les Techniques de négociations collectives », l’atelier a permis à la Coordination UITA-Togo, de former ses membres et affiliés sur les techniques de plaidoyer social.

Pour le Coordonnateur Yawovi Bissiliou Alawoe, la lutte syndicale n’est plus à l’ère des 3R que sont « Réaction, Refus et Réclamation ». Il ne s’agit non plus, d’aller dans la compromission avec l’employeur mais plutôt, de trouver des conclusions pour le bien être des travailleurs.

« Cette limite compromission-compromis n’est pas toujours facile à déceler et cela amène quelquefois les représentants des Travailleurs à trahir les aspirations de leurs bases », a-t-il déclaré.

Ainsi, la formation permettra de pallier la non maitrise des techniques de négociations ou tout simplement leur mauvaise utilisation, qui souvent conduit les représentants des travailleurs à des accords mitigés.

Pour le Formateur Sanvee Georges Ahlonko, Expert en Infrastructure de réseaux, Secrétaire général du SYLPOSTEL-PECWU, les négociations sont d’une importance capitale dans le monde travail.

« L’objectif de la formation est d’outiller les représentants des travailleurs sur les techniques de négociation. Donc il s’agit de les amener à savoir comment se préparer, comment conclure et comment mettre en œuvre les négociations collectives », a-t-il souligné avant de poursuivre : « Dans le monde du travail, on ne peut jamais éviter les négociations. C’est quand il n’y a pas négociation qu’il y a conflit. Donc, c’est pour désamorcer les conflits, que nous apprenons aux représentants comment mener les négociations pour leur éviter les conflits et comment les mener au profit et de l’employeur et de l’employé spécialement ».

Selon M. Sanvee, la lutte syndicale doit être perçue dans l’intérêt de tous.

« La production dans une entreprise appartient à la fois à l’employeur et à l’employé. Donc quand on négocie, on négocie sur comment répartir les fruits de la production. On le fait dans le sens d’un meilleur avenir de l’entreprise », a-t-il indiqué. 

Rappelons que la rencontre a également connu la participation du Secrétaire général du SYNIAT, Achille Nyanutsè, qui est également revenu sur l’importance  du thème retenu.

Caleb AKPONOU

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire