Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 sept. 2021

Sandra Jonhson plaide à plus de financement pour la relance économique des PMA

Sandra Ablamba Johnson


Le Togo a participé vendredi 17 septembre 2021 à la réunion ministérielle des Pays les moins avancés (PMA). Consacrée à la relance économique post Covid-19, la rencontre tenue par visioconférence a été l’occasion pour Sandra Ablamba Johnson, Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République de partager les expériences du Togo avec les autres pays et de plaider pour plus de financement aux PMA.

Affaiblis par la pandémie du covid-19, les pays en développement sont à la recherche de solutions efficaces et efficientes pour une relance économique.

Au cours, de cette réunion ministérielle des PMA, la Ministre Sandra Ablamba Johnson est revenue sur les initiatives du Togo pour une relance économique post Covid-19.

Avec une croissance avoisinante 5%, depuis une décennie, la croissance économique du Togo a été revue à 1,8% en 2020 contre 5,8% en 2019.

Et pour renouer avec une croissance plus résiliente et assurer un développement plus inclusif aux populations, le Togo a entrepris plusieurs initiatives.

Pour Sandra Ablamba Johnson, Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République, la stratégie du pays s’est déroulée à travers l’implémentation de la stratégie des 3R que sont : « Riposte-Résilience-Relance ».

Par ladite stratégie, plusieurs initiatives et mesures sont prises pour lutter contre la pandémie et assurer une nouvelle relance dont de gros investissements dans les infrastructures de développement.

C’est notamment le cas de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) qui à terme devra créer plus de 25.000 emplois. Autre mesure et pas des moindres, est l’intensification de la campagne de vaccination pour assurer l’immunité collective des populations.

Et pour un développement inclusif, le programme « Wézou » a été lancé pour accompagner et prendre en charge des femmes enceintes et des nouveau-nés.

Un lobbying pour plus de financement

Afin de permettre aux PMA, de relancer leurs économies, Mme Johnson a plaidé au nom du Chef de l’Etat pour un financement accru aux pays pour leur permettre de relever les défis des Objectifs de Développement Durable (ODD).

« C’est le lieu de solliciter une fois encore l’appui des Nations Unies pour la mobilisation des institutions internationaux et des institutions financières à travers la réallocation des Droits de tirage spéciaux (DTS) pour soutenir la relance des économies africaines et l’accès universel aux vaccins », a-t-elle sooutenu.

Par ailleurs, la Ministre a réitéré les remerciements du Gouvernement à tous les partenaires et acteurs qui œuvrent à l’émergence économique des PMA.  

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire