Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 sept. 2021

Togo : La promotion de la gent féminine une priorité en agriculture



Avec une population de plus de 51% de femmes, le Togo s’engage à promouvoir la gent féminine dans l’agriculture. Et pour booster la productivité et assurer de meilleures conditions de vie aux agriculteurs, le Gouvernement multiplie les initiatives d’encouragements.

Secteur à fort potentiel de développement, l’agriculture togolaise dispose d’énormes atouts. Au-delà des terres naturellement riches, les ressources humaines y sont également abondantes.

Avec une contribution de 40% au Produit Intérieur Brut (PIB), le secteur qui emploie 60% de la population active, pourrait davantage contribuer au développement si les femmes sont mieux promues.

Face à ce constat, le Gouvernement n’a cessé depuis quelques années de multiplier des initiatives de promotion de la gent féminine dans le secteur. 

Parmi les initiatives, la création des Zones d’aménagement agricole planifiées (Zaap) qui se présente comme l’une des plus en vue. 

Par ledit projet, le Gouvernement entend créer des superstructures agricoles, devant permettre de booster la productivité agricole.

A terme, 400 zones à raison d’une par canton, comportant des retenus d’eau, seront installées. Une première phase du projet a été lancée en début d’année et porte sur 80 sites, d’une superficie de 100 hectares chacune.

Dans la mise en œuvre de ce projet, les femmes occupent une place de choix. Pour chaque site d’exportation, il est prévu une proportion d’au moins 40% de femmes.

Egalement en ligne avec la feuille de route quinquennale (2020-2025) gouvernementale, le projet permettra de lutter contre la pauvreté, d’accroitre les revenus des femmes rurales, de réduire leur dépendance vis-à-vis des hommes, bref, assurer de meilleures conditions de vie à la population paysanne du Togo.

Aujourd’hui, d’autres projets complémentaires sont mis en branles dans chaque commune pour la valorisation des produits agricoles locaux afin de voir éclore des unités de production et de transformation agricole.

Entre autres initiatives, l’objectif de créer au moins 2000 entreprises agricoles par an et organiser 50.000 femmes dans les opérations de transformation, conditionnement et commercialisation des produits.

Grâce au Mifa, l’accès des femmes au financement, à l’assurance maladie et à la protection sociale sera davantage garanti; les engrais seront beaucoup plus disponibles à travers la production locale d’engrais et la promotion d’une industrie locale des engrais biologiques; plusieurs techniques productives et transformatrices seront modernisées sans oublier l’aménagement de 10 000 ha d’irrigation goutte à goutte en faveur de 40 000 jeunes et femmes entrepreneurs agricoles.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com        

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire