Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 oct. 2021

Conflit territorial : Qui pour délimiter Golfe 5 et Golfe 7 ?

Payadowa Boukpessi


Plus de deux ans après les élections municipales, Kossi Aboka, Maire du Golfe 5 continue de disputer des territoires communaux à Aimé Djikounou, Maire du Golfe 7. Et l’affaire a pris une nouvelle tournure lundi 25 octobre 2021, quand, le Maire du Golfe 5 s’était trompé des limites des quartiers de son ressort territorial et voulait étendre son opération de désencombrement des trottoirs à Golfe 7.

Si l’opération a permis de dégager les abords des routes, elle a également été l’occasion de réveiller les vieux problèmes de délimitation des territoires des communes au Togo.

Installés aux abords de la route longeant les rails en allant vers CAFE Informatique avec autorisation de la Mairie du Golfe 7 pour leurs activités, les occupants ont été sommés de libérer les lieux par la Mairie du Golfe 5.

Ainsi lundi, face aux bulldozers de M. Aboka pour dégager les installations, la Mairie du Golfe 7, s’était mobilisée pour l’en empêcher. Mais c’était sans compter sur la détermination du Maire de Golfe 5.

Sur les lieux et face à face, les autorités du Golfe 5 qui ont ordonné le déguerpissement de toutes les installations et de l’autre, celles du Golfe 7, qui s’opposaient à l’opération.

« Nous nous sommes installés ici avec l’autorisation du Golfe 7. Mais aujourd’hui, c’est la mairie du Golfe 5 qui vient nous dégager. Nous avons montré tous nos papiers mais ils ont détruit toutes nos installations. Alors que j’ai consenti un prêt de plus de 1,5 millions FCFA pour s’installer. Nous ne comprenons plus rien de ce qui se fait au Togo », a scandé un riverain avant d’ajouter : « Nous avons fait appel aux autorités du Golfe 7 qui sont venues mais les négociations n’ont pas abouti ».

Cette situation qui relance le débat de la délimitation des territoires entre les communes mérite la réaction du ministère de tutelle afin de situer les populations des deux communes.

« Notre douleur est immense et ça nous ne pouvons pas le cacher. Quand les démolitions ont commencé avec les bulldozers du Golfe 5, nous avons fait appel aux autorités du Golfe 7 qui sont venues nous apaiser et nous rassurer. On nous avait déjà chassé des abords des routes. Maintenant que nous avons libéré les abords, ils reviennent avec des bulldozers nous chassé. Nous allons vivre comment ? », se questionne une autre victime.

Pour cet autre citoyen, il faut que les autorités soient plus claires sur la gestion des communes pour éviter des conflits.

« Les autorités de Golfe 7 ont autorisé les installations avec des papiers à l’appui. Mais comment se fait-il que celles de Golfe 5 puissent venir ordonner le déguerpissement ? Les autorités doivent nous situer sur ce qui se passe parce que nous sommes tous des frères du Grand Aflao », a-t-il déclaré.

Et pour mettre fin à ce désordre, l’intervention du Ministre d’Etat, Payadowa Boukpessi, Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement du territoire est très attendue afin de mettre fin au conflit territorial entre Golfe 5 et Golfe 7.

Edem KOAMI

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

3 commentaires

  1. C'est très honteux pour les maires d'un même parti de se faire cette guerre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien parler. Mais, j'ajoute que parmi les partisans , il y a des zélés et parmi les zélés il y a des cons... Et ses cons font la hontes de notre parti

      Supprimer