Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 oct. 2021

PAL : Les Commissionnaires en Douanes Agréés perçoivent désormais les redevances sur les dossiers de véhicules au GUCE

Pascal Awoudji


L’Union Professionnelle des Agrées en Douanes (UPRAD-Togo) a fait le choix de la célérité, de la professionnalisation et de l’harmonisation de ses services. Ainsi l’UPRAD informe les exploitants de la plateforme portuaire de Lomé, que les redevances des Commissionnaires en Douanes Agréés sur les dossiers de véhicules d'occasion seront perçues à partir de mercredi 20 octobre 2021, au Guichet Unique de Commerce Extérieur (GUCE).

Conformément aux dispositions de l’UEMOA, les Déclarants en douanes agréés du Togo ont entamé depuis 2013, des discussions pour l’harmonisation des honoraires des Commissionnaires en douanes.

En effet, ledit projet qui progressivement s’étendra aux secteurs, débute mercredi sur la plateforme portuaire de Lomé, avec les véhicules d’occasion. Dorénavant, les redevances des Commissionnaires en Douanes Agréés sur les dossiers de véhicules, seront intégrées au GUCE. Du coup, les honoraires des Commissionnaires en Douanes Agréés (CDA) seront automatiquement intégrées dans les Documents des Frais Uniques (CDU) et perçues via les banques de la place.

Quelques avantages du projet

En effet, le projet a pour avantage d’accroitre la célérité des services rendus par les Déclarants agréés en douanes, d’harmoniser les tarifs, d’accroitre l’esprit de compétitivité et de professionnaliser le secteur.

Pour Pascal Awoudji, Secrétaire général de l’UPRAD-Togo, il s’agit d’un projet porté depuis plusieurs années par les Déclarants agréés en douanes.

« C’était un projet porté par les Assemblées générales de 2013 et 2015. Après, il y a eu deux autres Assemblées générales en 2016 et 2018 qui ont aussi porté ce projet sans oublier les états généraux de 2014 qui ont aussi porté ce projet. Ce projet était toujours latent et en 2019, l’UPRAD-Togo a saisi l’autorité pour l’aider puisque son opérationnalisation devra professionnaliser le secteur », a-t-il déclaré.

Selon M. Awoudji, la mise en œuvre du projet participera à la professionnalisation du secteur.

« Pour l’assainissement, la professionnalisation du milieu des Commissionnaires agréés, nous avons pensé qu’il est nécessaire comme les autres acteurs, depuis le consignataire, l’armateur, le manutentionnaire presque tous les acteurs du Port Autonome de Lomé, que nous aussi en tant que maillon de la plateforme ayons également notre tarif au niveau des véhicules et des conteneurs. Aujourd’hui, nous abordons celui des véhicules portés depuis 2013. Nous avons foi que tous les partenaires qui ont été de cœur avec nous, trouverons que beaucoup d’efforts ont été fournis pour que ce projet soit effectif mercredi. Nous demandons leurs soutien et accompagnement parce que nous en avons très besoin », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, M. Awoudi invite les acteurs de la plateforme portuaire à soutenir le projet pour la promotion du Port Autonome de Lomé.

« Nous tous Commissionnaires en douane demandons vivement à ce que les autres acteurs puissent nous soutenir pour la compétitivité, la célérité, l’assainissement du milieu. Nous voulons que les populations sachent effectivement ce que sait que le débourre d’un véhicule et l’honoraire d’un agréé en douane et nous voulons juste que les opérateurs économiques savent à quoi s’en tenir quand on traite avec un Commissionnaire en douane agréé », a mentionné M. Awoudji.  

Rappelons que l'Union Professionnelle des Agréés en Douanes (UPRAD) du Togo réunit les professionnels du transit qui ont un agrément du Gouvernement togolais pour exercer. L' Union est membre du Conseil National du Patronat (CNP) et de la Chambre du Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT).

 

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire