Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 oct. 2021

Togo : Edem Tengué réussit à faire annuler la grève annoncée par les Déclarants en douanes



Edem Kokou Tengué a réussi samedi 23 octobre 2021, à mettre d’accord les Déclarants en douanes et les Commissionnaires en douanes à sursoir à la grève annoncée pour lundi et à rapporter la décision d’intégration des honoraires des Commissionnaires en douanes au Guichet Unique de Commerce Extérieur (GUCE). Par la même occasion, le Ministre de l’Economie maritime, de la pêche et de la protection côtière a invité l’Union des Professionnels Agrées en Douanes (UPRAD-Togo) et le Syndicat Libre des Transitaires du Togo (SYLITRANSTO) à concilier leurs positions et ne pas chercher à paralyser les activités portuaires.

En effet, le 19 octobre 2021, l’UPRAD-Togo avait décidé d’harmoniser les coûts pratiqués par les Déclarants en douanes et d’intégrer à compter du 20 octobre 2021, les honoraires perçues par les Commissionnaires en douanes sur les véhicules d’occasion au GUCE.

Cette mesure jugée non-consensuelle par le SYLITRANSTO, l’a amené à appeler à compter de lundi 25 octobre 2021, à une cessation de travail sur la plateforme portuaire de Lomé.

Face à la situation qui risque de porter un coup dur au trafic portuaire et de paralyser les activités économiques du pays, le Ministre de l’Economie maritime de la pêche et de la protection côtière Edem Kokou Tengué est arrivé à concilier samedi à son ministère l’UPRAD-Togo et le SYLITRANSTO.

Des discussions, il est convenu de la suspension provisoire de la mesure visant l’intégration des honoraires des Commissionnaires au GUCE et de la suspension de la grève.

Pour Tona Komi Sodji, Secrétaire général adjoint du SYLITRANSTO, le Ministre a essayé de rapprocher les deux positions.

« Nous tenons à remercier le ministre. Grâce à son intervention l’UPRAD va retirer provisoirement l’intégration de nos honoraires dans le GUCE. Tout en faisant confiance aux autorités, nous appelons nos membres à la reprise du travail lundi », a-t-il déclaré.

Pour M. Tona, la rencontre avec le Ministre a permis de revenir sur la question des faux frais.

« Avec le ministre nous avons posé des doléances notamment le retrait de documents payés dans les parkings. Ils sont de 94.000 FCFA pour les véhicules touristes, 118.000 pour les utilitaires et 245.000 FCFA pour les camions. Et c’est le client qui paie tous ces frais après avoir payé le véhicule.  En plus de cela, il y a d’autres frais comme la redevance des parcs, les frais du CNUT (Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports publics) et de la NITRA (La Nigérienne du Transport) », a-t-il indiqué.

Rappelons que M. Tengue a promis travailler avec l’UPRAD-Togo et le SYLITRANSTO en vue d’assainir le secteur et de rendre le Port Autonome de Lomé plus compétitif.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire