Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 oct. 2021

Yoto 2 : Quand la construction d’une morgue moderne laisse place à des intoxications



Le Partenariat public-privé (PPP) repose sur des stratégies où le public s’appuie sur le privé pour la réalisation de ses projets. Ainsi Sylvestre Ayawavi Adjra, Maire de Yoto 2 a signé un contrat de partenariat public privé de type concessif avec Togo Sépulture (TOGOSEP), pour la construction d’une morgue moderne dans la commune. Une initiative qui mettra fin à la manipulation des dépouilles dans les maisons et préservera la santé des populations de la commune.

Selon les termes dudit contrat, TOGOSEP du groupe ANAFA International réalisera les infrastructures sur fonds propre et en assurera la gestion, qu’elle soit à gain ou à perte mais avec un regard de la mairie.

Ainsi le 04 octobre 2021, Sylvestre Ayawavi Adjra, Maire de Yoto 2, a officiellement procédé à Ahépé, à la pose de la première pierre de la construction de la morgue moderne dont les travaux seront livrés dans un délai de six (6) mois, soit en mars 2021.

Le PPP n’est pas l’apanage de la mairie de Yoto 2

Depuis quelques jours, des campagnes de diffamations savamment orchestrées tentent de remettre en cause l’utilité du projet et de donner des interprétations variées au contrat, avec seul objectif, ternir l’image du Maire.

En effet, les PPP sont des partenariats qui reposent sur des stratégies grâce auxquelles le public pourra solliciter les sociétés privées, investisseurs privés pour la réalisation de ses projets.

Ladite stratégie a pour avantage de permettre au public, de disposer de ressources substantielles qui pourront être consacrées à d’autres projets de développement.

Ainsi depuis quelques années, cette stratégie en vogue dans les pays en développement dont le Togo, permettent de répondre à plusieurs besoins que ce soit en matière de développement des infrastructures ou autres.

Qu’en est-il du coût de l’infrastructure ?

En effet l’infrastructure devra s’étendre sur une superficie de 1200 m2 et abriter 100 civières.

Ainsi les installations, le dédouanement des équipements, la main d’œuvre, le fonds de roulement bref, le coût de la réalisation de l’infrastructure au complet est fixé de 300 millions FCFA. Un coût exorbitant selon les frondeurs.

Mais pour nombre de spécialités, il s’agit d’un coût raisonnable, puisque la construction d’une morgue répond à des spécificités particulières et appelle à plusieurs expertises.

Rappelons que TOGOSEP est une société formalisée depuis le 08 avril 2019 et qui exerce depuis en toute légalité.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. Bjr cher publicateur. Moi c'est jean-Anatole. J'ai lu avec attention votre article.au loin de m'ofusquer ou de m'en prendre a vous, je préfère attiré votre attention sur un fait..... Si en lieu et place de la morgue on mettait cet argent dans la réhabilitation de l'hôpital de vogan ou tsevié il y aurait moinss de morts ,donc, plus besoin urgent d'une morgue

    RépondreSupprimer