Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 nov. 2021

39 ans après son décès, le lieutenant Koffi Amouzou reste toujours dans les cœurs



Cela fait exactement 39 ans, que le Lieutenant Koffi Amouzou a passé l'arme à gauche. Mais, sa famille, ses amis et ses proches se souviennent toujours de lui comme si c'était hier. Jeune haut gradé de l'armée mourut à l'âge de 44 ans, feu Amouzou fut un grand artisan de la sérénité, du calme et de la paix au Togo. Son neveu, Kossigan Akouété lui reconnaît cela. Lisez son hommage.

Les multiples vols à mains armées, les braquages et les nombreux crimes non résolus (un commandant de garnison a été même tué dans un camp), ce, malgré les efforts louables des autorités en charge de la sécurité dans le pays, forcent les regards à se tourner vers des Togolais qui ont fait leurs preuves dans le domaine de la sécurité nationale. Quoi de plus normal !

Nous nous sommes donné cette peine de dépoussiérer nos archives. Et nous sommes tombés sur un nom : Le lieutenant Amouzou Koffi. Il s’agit bien de ce brillant Gendarme, dont seuls les jeunes quarantenaires ont encore un vague souvenir de ce digne fils que la préfecture de Yoto a donné au pays.

Qui est-il ?

Né vers 1938 à Sika-Kondji, dans la préfecture de Yoto, il sera recruté dans le Corps d’élite de la Gendarmerie Nationale dans les années 1958, après avoir participé à la lutte pour les indépendances, notamment de son pays.

Brillant Gendarme, admiré par ses supérieurs, Amouzou Koffi, par sa bravoure et son sens élevé du service militaire, avait réussi a déjoué plusieurs coups d’Etat contre le pouvoir de Lomé, dirigé par feu Général Eyadéma. Ces actes de bravoure hautement singuliers, lui ont valu des reconnaissances nationales et des médailles de mérite. Il a été même promu Commandant du Service de renseignement, communément appelé le ‘’Deuxième Bureau’’, lui permettant ainsi d’établir sa ‘’toile d’araignée de sécurité’’ sur le pays.

Père de famille ‘’exemplaire’’, selon des sources proches de la famille, ce brillant gendarme fut arraché à la vie un 11 novembre 1982 dans la fleur de l’âge, à 44ans. C’est justement au lendemain de son décès, que le Togo va connaître les attentats terroristes qui coûteront la vie à biens de nos compatriotes.

En cette date anniversaire de son décès, l’on ne peut se remémorer cet homme pétrit de talent de sagesse. A cette occasion, justement, Monsieur Amouzou Kossi, Attaché au département du Ministère de la Défense Américaine, Monsieur Amouzou Kodjo en Allemagne, la famille Amouzou de Sika-Kondji, la famille Hounake d’Afagnan Gbléta, parents et amis du défunt, prions pour le repos éternel de l’âme du défunt.

Rappelons que dans la foulée, la famille Amouzou a également perdu, le 21 Avril 2012 au CHU de Lomé, un autre membre, Madame Hounake Sowlande Navi, épouse Amouzou.

Puisse vos âmes reposer en paix !!!

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire