Tél:+228 92 42 51 78
latest

15 nov. 2021

AAE : Les assises du CST s’ouvrent avec des annonces



Les 88ème assises du Conseil Scientifique et Technique (CST) de l’Association Africaine de l’Eau (AAE), se tiennent depuis lundi 15 novembre 2021, par visioconférence. Durant trois (3) jours, il sera question pour les experts de définir des stratégies devant stimuler l’innovation et la coopération dans le secteur eau et assainissement en Afrique.

Placées sous le thème : « Promouvoir la coopération en soutien aux innovations pour le développement du secteur eau et assainissement en Afrique », les 88ème assises engagent des réflexions sur l’amélioration du secteur eau et assainissement en Afrique.

Pour Dr Papa Samba Diop, Président du CST, les assises ont pour objectif de définir des stratégies pour accompagner les pays africains dans l’amélioration de l’accès des populations à l’eau et à l’assainissement.

« Nous avons pris l’engagement devant le monde entier, de chercher, trouver, proposer des solutions et de mettre en œuvre des réponses, à temps et à contretemps, pour faire face à la crise de l’eau et de l’assainissement à laquelle nous sommes confrontés en Afrique. Mais en dépit des efforts visant l’amélioration de la situation, 320 millions de personnes en Afrique subsaharienne n’ont toujours pas accès à des services d’adéquats », a-t-il déclaré.

Pour Alssoun Sori, secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’assainissement burkinabè, les défis liés à l’accès à l’eau et assainissement en Afrique sont légion.

En effet, plus de 300 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable en Afrique. Mieux, il se révèle qu’environ 700 millions d’Africains vivent toujours sans service d’assainissement.

Toutefois, l’AAE et ses partenaires ne désarment pas face à l’immensité des besoins.

Selon Sylvain Usher, directeur exécutif de l’AAE, de juillet à octobre 2021, plusieurs initiatives ont été entreprises pour le renforcement de la gouvernance et management, le renforcement des capacités des opérateurs, la diversification des partenariats et le renforcement de la visibilité des actions de l’AAE.

Ainsi il a été initié à l’intention des acteurs eau et assainissement des renforcements de capacité sur les bonnes pratiques, des appuis ont été également apportés aux jeunes et femmes professionnels dans le secteur eau et assainissement.

Par ailleurs, des guides de formation pour mieux outiller les acteurs ont été élaborés, de nouveaux partenariats développés et la présence de l’AAE sur plusieurs plateformes a été renforcée.

Les perspectives

Dans l’avenir, l’AAE entend recruter un directeur ou une directrice des services membres pour mieux coordonner ses actions.

Aussi espère-t-elle renforcer ses partenariats avec la Suisse, la Banque mondiale et la BAD et organiser régulièrement des webinaires devant réunir des experts africains et allemands sur la question eau et assainissement.

Rappelons que plusieurs sections sont au programme des assises qui prennent fin le 17 novembre 2021.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.   

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire