Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 nov. 2021

Le Togo engage des réformes pour plus d’investissements



Le Togo avance en matière d’assainissement des conditions de réussite des populations. L’augmentation constante des initiatives entrepreneuriales de jeunes, femmes et étrangers en est une des preuves. De 2018 à ce jour, le pays est couvert de prestige par les observateurs qui reconnaissent une qualité à son climat des affaires : l’inclusivité et la souplesse.

Avec la modernisation de l’aéroport et la prédisposition du port autonome de Lomé à avoir une eau très profonde, le Togo est capable d’accueillir les autres pays de la sous-région et d’entretenir avec eux des relations commerciales gagnant-gagnant. Aujourd’hui, grâce à la gamme variée de facilités d’investissement accordées dans les secteurs à fort potentiel, les affaires éclosent et font dissiper la pauvreté.

Un paysage économique au meilleur de sa forme

Désormais, il ne faut que quelques heures pour créer une entreprise au Togo, peu importe sa forme sociale et juridique. Durant le 3ème trimestre de 2021 par exemple, 3 495 nouvelles entreprises ont été créées, soit une hausse de 8,4% par rapport au chiffre du 2ème trimestre (3 224). Selon les données fournies par le Centre de formalités des entreprises (CFE), le nombre d’entreprises enregistrées sur le territoire ces dernières années s’élève à plus de 107 000.

D’autres réformes ont été opérées ; elles aident les populations à se mettre à l’abri du besoin et à entrevoir un meilleur avenir : la mesure d’attribution d’un quota de 25% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs ; la création du Guichet unique du commerce extérieur (Guce) qui simplifie les procédures d’importation et d’exportation des marchandises avec la réduction de leur délai de passage ; la réduction (voire la suppression à des niveaux donnés) des taxes et impôts ; les mesures socioéconomiques encourageantes liées à l’exécution des contrats, au permis de construire, au raccordement à l’électricité, au transfert de propriété.

Mais encore…

L’opérationnalisation de l’Agence de promotion des investissements et de la zone franche (Api-ZF), la loi sur la zone franche, le code des investissements, le nouveau code du travail, la charte des Petites et moyennes entreprises ou industries (PME/PMI), le code minier, le code général des impôts… sont des instruments mis en place par le pays pour donner des garanties de réussite aux investisseurs nationaux ou étrangers et booster le développement, quoi qu’il en coûte.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire