Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 nov. 2021

Togo : Dodji Apévon appelle à la remobilisation pour la lutte démocratique

Paul Dodji Apévon


Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) ont célébré dimanche 28 novembre 2021, à Lomé, ses cinq (5) ans d’anniversaire. A l’occasion, Paul Dodji Apévon, président national des FDR, est revenu sur la situation sociopolitique et économique du Togo, marquée par un déficit démocratique et a lancé un appel à toutes les forces vives à donner un nouvel élan à la lutte démocratique pour l’alternance dans le pays.

Créées le 26 novembre 2016, les FDR ont cinq ans d’existence sur la scène politique togolaise. Et dans le cadre de la célébration de son anniversaire, le parti a livré ses analyses sur la situation sociopolitique et économique du pays.

Pour Me Paul Dodji Apévon, la situation sociopolitique et économique du Togo n’est pas reluisante, va de mal en pis et caractérisée par un déficit démocratique.

« Dans la persistance de la mauvaise gouvernance pratiquée par le pouvoir en place, le recours à la force et à la peur, érigées en mode de gouvernance depuis plus 50 ans, refait surface », fait constater le parti avant d’ajouter : « la justice n’a jamais été aussi bien utilisée pour intimider les adversaires politiques en vue de les faire taire ».

Selon Me Apévon, le gouvernement organise souvent des élections frauduleuses à coût budgétivore pour la conservation du pouvoir.

« Tandis qu’à l’intérieur du pays, comme dans le Grand Lomé, des communes végètent dans un manque criard de moyens avec des infrastructures presqu’inexistantes. Les ressources qui leurs sont allouées par l’Etat à travers le Fonds d’Appui aux Collectivités Territoriales (FACT) sont insuffisantes », a-t-il déclaré.

Sur le plan économique, la gouvernance est caractérisée par une vision courte avec à la clé, des projets et programmes mal ficelés et sans réels impacts sur le quotidien des Togolais.

Côté social, la situation n’est non plus reluisante

« Les projets comme la CARMA, conçue pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile, lancés à grand renfort médiatique, se sont tous révélés comme une propagande de plus », a indiqué les FDR

Pour Paul Dodji Apévon, il faut un travail de remobilisation de tous les acteurs pour finir avec ces situations et replacer le Togo sur la voie du développement et de la démocratie.

« Ce travail de remobilisation pour redonner une autre image à notre lutte doit être l’affaire de nous tous, partis politiques, organisations de la société civile, diaspora et la population dans son ensemble qui avons tous malheureusement contribué, chacun à sa manière, au pourrissement de la situation dans laquelle nous nous trouvons tous aujourd’hui », a-t-il rappelé avant d’ajouter : « Je lance encore un appel à tous afin que nous acceptions dès à présent, et avec humilité, de consentir les sacrifices nécessaires pour engager une réflexion profonde sur le sujet afin de donner une image plus reluisante à notre opposition qui est devenue aujourd’hui l’ombre d’elle-même ».

Rappelons que le 5ème anniversaire des FDR a aussi été marqué par une prière musulmane et chrétienne.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire