Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 nov. 2021

Togo : L’ACP et l’IJD ensemble pour l’épanouissement des coiffeurs



L’Association des Coiffeurs Professionnels (ACP) amorce un nouveau départ. Avec l’appui de l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD), elle a tenu mercredi 03 novembre 2021, son Assemblée générale ordinaire portée sur le renforcement du professionnalisme du secteur et l’épanouissement des acteurs.

Placée sous le thème : « Un nouveau départ », ladite assemblée vise à redynamiser l’ACP.

Pour Pascal Vincent Agboguin, secrétaire général de l’ACP, l’assemblée marque un nouveau départ pour relever les défis qui s’imposent au secteur.

« Nous sommes des coiffeurs professionnels. Mais nous ne sommes pas formés pour diriger une association. Ce qui fait que dans la conduite de l’association de par le passé, il y a eu beaucoup de choses qui n’ont pas fonctionné. C’est pourquoi nous avons organisé cette assemblée avec l’appui de l’IJD pour analyser les avancées et défis. A partir de cette assemblée, nous comptons renforcer la sensibilisation pour permettre à tout le monde d’adhérer à la vision portée par l’association », a-t-il indiqué.

Faire des artisans de véritables entrepreneurs

Selon Pascal Agbové, Directeur de l’IJD, la vision de l’ONG en accompagnant l’ACP, est de faire de ces acteurs des professionnels du secteur.

« La vision de l’IJD, c’est de voir les jeunes devenir les acteurs de leur propre développement. Nous avons constaté que ceux qui sont dans le secteur de la coiffure font un travail formidable et ont envie de se développer. Ils ont créé leur association pour se rendre professionnel. Mais ils n’ont pas les compétences nécessaires pour atteindre leurs objectifs. Mais connaissant les compétences et domaines d’intervention de l’IJD, ils nous ont fait appel pour leur prêter main forte », a indiqué M. Agbové.

En effet, spécialisée dans la formation professionnelle, le développement à la base, la décentralisation et la gouvernance locale, l’IJD accompagne l’ACP dans le renforcement des capacités de ses membres pour mieux entreprendre.

« Nous allons les accompagner à quitter l’étape d’atelier à l’étape d’entreprise. Ce qui devra permettre d’augmenter les revenus des acteurs, d’améliorer leur condition de vie et faire d’eux, de véritables acteurs de développement », a relevé M. Agbové.

Pour James Amaglo, maire de la commune Golfe 2, la tenue de l’assemblée de l’ACP renforce la visibilité de la municipalité.

« Nous sommes honorés que cette cérémonie se déroule dans notre commune, car elle renforce la visibilité de notre municipalité. Il s’agit d’une bonne chose de s’organiser. Et quand on est ensemble, on se professionnalise et on crée les conditions d’un meilleur épanouissement.  Et nous notre objectif, c’est d’organiser la profession de sorte à accroitre sa contribution au développement », a-t-il déclaré.

Notons que l’Assemblée générale ordinaire de l’ACP a également connu la présence des représentants du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et de la Chambre Régionale de Métier de Lomé. Des présences qui ont permis d’outiller les acteurs sur les opportunités de financement et de développement de leurs activités.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire