Tél:+228 92 42 51 78
latest

29 déc. 2021

Djigbodi Tségan : "Le budget 2022 traduit l’image d’un Etat moderne en pleine croissance"

Yawa Djigbodi Tségan


Le Togo a son budget exercice 2022. Les députés l’ont unanimement voté mardi 28 décembre 2021, en plénière à l’Assemblée nationale. Il s’établit en dépense et en recette à plus de 1779 milliards FCFA et est porté sur le financement des secteurs à fort potentiel de développement.

La plénière de mardi présidée par Yawa Djigbodi Tségan, présidente de l’Assemblée nationale, a permis aux députés après onze (11) heures d’examen et de débat, de voter le budget de l’Etat exercice 2022.

En hausse de 4,5% par rapport à 2021, le budget 2022, s’établit à 1779.191.684.000 milliards FCFA contre 1702,2 milliards FCFA pour l’année précédente.

Il sera consacré au financement des secteurs à fort potentiel de développement économique et social au Togo.

Le budget 2022 est axé sur le financement des secteurs de la santé, l’éducation, les transports, la sécurité, l’économie, la pêche, l’agriculture, l’économie numérique, les industries pour ne citer que ceux-là. Bref, il s’agit d’un budget qui ne laisse aucun secteur pour compte.

Pour Yawa Djigbodi Tségan, Présidente de l’Assemblée nationale, il s’agit d’un budget qui reflète avec éloquence la vision du Chef de l’Etat.

« Ce budget 2022 reflète avec éloquence la vision du président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, de faire du Togo un pays de vitalité et de performance dans tous les secteurs. Il traduit l’image d’un Etat moderne en pleine croissance », a-t-elle indiqué.

La loi de finance, exercice 2022, prévoit une reprise des activités économiques et projette une augmentation du taux de croissance du PIB réel de 1,8% en 2020 à 5,3% en 2021, soit une progression de 3,5 points. Un taux, qui devrait se situer à 6,1% en 2022, avec un taux d’inflation qui sera maitrisé sous le seuil du plafond communautaire de 3%.

Au titre des orientations fiscales, le budget exercice 2022, vise entre autres, l’élargissement de l’assiette fiscale, le renforcement des mesures de contrôle et de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, l’allègement de la charge fiscale, la simplification des procédures fiscales et les ajustements techniques.

L’importance de la loi de finance

Pour Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances, la loi de finance est un instrument de politique économique qui permet au gouvernement de financer les programmes, projets et actions des politiques publiques.

Son exécution conformément aux orientations et choix budgétaires permettra entre autres d’impacter le quotidien des populations à travers une collecte des recettes juste et équitable, en vue de renforcer la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité.

Ainsi, il permettra au gouvernement de poursuivre la mise en œuvre du mandat social du chef de l’Etat.

Aussi donnera-t-il les moyens au gouvernement de poursuivre avec efficacité, la mise en œuvre de la réalisation des ambitions de la feuille de route du gouvernement dont 61% des projets et réformes ont été entamés.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 


« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire