Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 déc. 2021

Le CVTT appelle Faure Gnassingbé à ne pas rester insensible à leur souffrance



Les victimes des sociétés de trading ne décolèrent pas. Depuis huit (08) mois, le Collectif des victimes de trading du Togo (CVTT) attend le remboursement de leurs investissements et en appelle au chef de l’Etat.

En mars 2021, les sociétés de trading ont été sommées de cessation de collecte d’épargne public et de remboursement immédiat des souscripteurs.

Cette décision de Sani Yaya, ministre de l’Economie et des finances, a conduit peu après à l’interpellation des promoteurs des desdites sociétés de trading.

Selon le CVTT, huit (8) mois, après la cessation des activités, rien n’est dit jusqu’alors sur le processus de remboursement des investissements.

« Nous ne savons pas le traitement réservé à ce dossier vu le silence des autorités en charge dudit dossier, et surtout que les victimes n’ont été associées ni à la procédure, ni au processus de la restitution des fonds investis », a indiqué le CVTT.

Pour Aguim-Ali Derek, porte-parole du CVTT, plusieurs démarches sans succès ont été menées auprès des autorités compétentes.

« Actuellement nous les victimes nous croupissons dans une misère qui ne dit pas son nom. Nous ne savons pas où mettre la tête. Nous avons approché les autorités du ministère de l’Economie et des finances, nous avons porté plainte à maintes reprises au niveau de la justice, nous avons écrit à plusieurs reprises à la médiatrice de la République. Nous n’avons pas eu suite en ce qui concerne la restitution de nos capitaux », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Nous constatons juste qu’on veut nous avoir à l’usure. Et c’est pourquoi nous appelons à une mobilisation pour la restitution de nos fonds ».

Un appel au Chef de l’Etat

Pour le Collectif, l’implication du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, dans l’affaire peut accélérer le processus de remboursement.

« Nous implorons personnellement le Chef de l’Etat SEM Faure E. Gnassingbé. Dans tout pays, il y a un garant des droits et de la quiétude de la population. C’est pourquoi nous qui sommes en quelques sorte ses fils, nous l’appelons à intervenir parce que nous avons trouvé de l’intérêt à son mandat social et nous espérons qu’il ne sera pas insensible à notre cri », a indiqué M Aguim-Ali.

Selon les compilations non exhaustives du Collectif, 2080 auraient investi plus 5,86 milliards FCFA à J-Global, 340 auraient déposé 546 millions FCFA à Global Trade.

A Africavi, 212 auraient investi plus de 190 millions FCFA et à PDK Invest, 173 souscripteurs auraient déposé 566 millions FCFA.

Caleb AKPONOU   

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire