Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 déc. 2021

Nuit des droits de l’Homme : Le CACIT distingue des défenseurs les plus engagés



Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) a célébré vendredi 10 décembre 2020 à Lomé, la 6ème édition de la « Nuit des droits de l’Homme ». La cérémonie qui a regroupé d’imminentes personnalités, a permis d’honorer les acteurs qui se sont les plus engagés cette année, dans la promotion des droits de l’Homme au Togo.

Placée sous le thème : « Engageons-nous en faveur des DESC pour le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie au Togo », la « Nuit des droits de l’Homme » est organisée dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme.

La 6ème édition a permis au CACIT de célébrer dans une dizaine de catégories, les acteurs qui se sont les plus illustrés dans la promotion des droits de l’Homme au Togo, surtout en ces périodes difficiles du covid-19.

Pour Me Claude Amégan, président du CACIT, célébrer les différents acteurs, c’est protéger et promouvoir les droits économiques, sociaux et culturels inhérents à l’être humain.

En plus des catégories primées, des prix de reconnaissance ont été également décernés aux acteurs étatiques et non étatiques reconnus comme des acteurs majeurs dans la réalisation des DESC.

Au-delà, des coopératives des préfectures de Zio, de Yoto et de l’Avé impliquées dans la promotion de droits de l’Homme dans leurs communautés ont également été honorées.

« L’égalité et la non-discrimination sont essentielles pour prévenir certaines des plus graves crises mondiales de notre temps. Les droits de l’Homme disposent du pouvoir nécessaire pour anéantir les causes profondes des conflits, en répondant aux préoccupations des peuples, en éliminant les inégalités et les exclusions et en permettant à tout citoyen de participer aux prises de décisions qui ont une incidence sur le quotidien de populations. Une nécessité donc, de célébrer les acteurs engagés dans la promotion des droits de l’Homme », a déclaré Me Amégan. 

Initié par le CACIT et les Organisations des droits de l’Homme, la 6ème édition de la « Nuit des droits de l’Homme » a connu la présence de Akpaou Abdou Gafaou, directeur de la législation et de la promotion des droits de l'Homme représentant Christian Trimua, ministre chargé des droits de l’Homme.

A l’occasion, M. Akpaou n’a pas manqué de renouveler les engagements du gouvernement à cette initiative qui promeut le vivre ensemble.

« Le gouvernement se tient aux côtés du CACIT pour célébrer la grande soirée de promotion et de protection des droits humains. La promotion et la protection des droits humains fait partie des priorités du gouvernement au regard de la volonté politique et des engagements du Togo », a-t-il indiqué.

Ainsi, des prix de reconnaissance ont été remis dans les catégories droit à un travail décent, droit à la participation à la vie culturelle, droit à l’eau potable et droit à l’alimentation.

A cela s’ajoute des prix honorifiques dans la catégorie média engagé pour les DESC et dans la catégorie responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Rappelons que des distinctions sont aussi décernées aux acteurs hors catégories et dans la catégorie des femmes défenseurs des droits de l’Homme.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 


« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire