Tél:+228 92 42 51 78
latest

31 déc. 2021

Togo : Accepter le mobile money dans les hôpitaux peut sauver des vies



Le témoignage de la togolaise @Aichon sur TiKToK sur son vécu dans un centre de santé dans la semaine, relance le débat de la digitalisation des paiements dans les hôpitaux du Togo. A en croire, la fintech SEMOA aux Rencontres Africa à Lomé, le Togo gagnerait s’il venait à adopter les paiements électroniques dans ses hôpitaux.

Dans une vidéo virale sur les réseaux sociaux, @Aichon racontait son calvaire à l’hôpital. Celui de se voir refuser les soins dans une clinique à Lomé, faute de pouvoir payer en espèce les services. Choquée par le comportement du personnel de la clinique qui a refusé le paiement des soins via mobile money (Tmoney).

Pour environ 16.000 FCFA, @Aichon aurait pu connaître le pire.

« J’ai proposé un transfert Tmoney à quelqu’un de la clinique pour payer les frais. Cette nuit-là, je leur ai dit que je ne sais où retirer de l’argent. Mais ils ont dit que ce n’est pas possible et qu’ils ne pouvaient pas me soigner », a-t-elle témoigné.

Bien qu’elle soit une habituée de la clinique, elle a été priée d’aller chercher de l’argent en espèce pour se faire soigner.

Faire du paiement électronique un outil d’accès aux soins de santé au Togo

Cette douloureuse expérience de @Aichon conforte SEMOA dans sa proposition, d’il y a quelques semaines. Digitaliser le paiement des services (mobile money et cartes bancaires) dans les hôpitaux au Togo.

Dans bien de cas, des personnes décèdent dans les hôpitaux justes parce que leurs proches n’ont pas pu payer les premiers soins d’urgence faute de liquidité. Or, la digitalisation des paiements permettrait de gagner du temps, et donc de sauver des vies.

La santé, secteur vital pour le développement d’un pays doit s’appuyer sur les opportunités qu’offrent les innovations technologiques afin d’accroitre les conditions d’accès aux soins aux populations.

SEMOA réaffirme sa conviction

Selon Edem Adjamagbo, CEO de SEMOA, la digitalisation des payements dans les hôpitaux est une nécessité pour sauver des vies.

« Quelque chose de malheureux aurait pu arriver à cette dame parce que le mobile money n'est pas accepté dans nos hôpitaux », a-t-il déploré avant d’ajouter : « J'ai proposé une solution claire et concrète début décembre 2021 aux autorités, afin de rendre opérationnel les encaissements par Flooz, Tmoney et carte bancaire dans les hôpitaux. Ça permettra même à des gens à l'étranger de payer les soins de leurs proches au pays en temps réel.  J'espère que ce crie fera écho et qu'on pourra sauver des vies ».

Rappelons que le numérique est un socle de développement. Et le Togo dispose d’expertises locales dont la fintech SEMOA pour la digitalisation des payements dans les hôpitaux dans le pays.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 


« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire