Tél:+228 92 42 51 78
latest

13 déc. 2021

Togo : Loïc Lawson appelle à la libération des deux journalistes

Loïc Lawson


L’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF-Togo) ne digère pas la détention des journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah. Consterné par la situation, Loïc Lawson, président de l’UPF-Togo appelle à la libération provisoire des directeurs de publication des journaux « L’Alternative » et « Fraternité ».

Selon l’UPF-Togo, ces arrestations qui interviennent dans le cadre d’une procédure judiciaire, sont regrettables et constituent un véritable recul en matière de liberté d’expression au Togo.

Si l’UPF-Togo, se réjouit que Isidore Kouwonou, rédacteur en chef de « L’Alternative » n’ait pas été gardé, il en appelle à la libération des deux autres journalistes.

« L’UPF-Togo se réjouit que Isidore Kouwonou, rédacteur en chef de L’Alternative, lui aussi, convoqué vendredi 10 décembre 2021 à la BRI dans la même affaire était rentré dans la soirée de cette journée », a écrit M. Lawson.

Espérant un dénouement heureux, le président de l’UPF remercie par anticipation les autorités togolaises et réaffirme son attachement au libre exercice du métier du journalisme au Togo.

Rappelons que les deux journalistes placés sous mandat de dépôt ont été inculpés sur la base de l’article 490 du code pénal, pour avoir critiqué le double rôle des ministres pasteurs au Togo, dans l’émission « L’Autre Journal » produite sur YouTube par le journal « L’Alternative ».

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire