Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 janv. 2022

L’OTR en dialogue interprofessionnel sur la fiscale



Dans le but de promouvoir une meilleure gouvernance fiscale, l’Institut de Formation Fiscale et Douanière de l’Office Togolais des Recettes (IFFD-OTR), tient du 20 au 21 janvier 2022, la 1ere édition du Dialogue Interprofessionnel sur la Fiscalité (DIF). L’information a été donnée lundi 17 janvier 2021, par Philippe Kokou Tchodié, commissaire général de l’Office Togolais des Recettes (OTR), au cours d’une conférence de presse.

Devant réunir des opérateurs économiques, des partenaires économiques et techniques à l’instar de l’Union Européenne, la GIZ et la coopération française, la 1ere édition de la DIF, s’inscrit dans le cadre de la vision de l’OTR d’améliorer davantage ses prestations.

Au cette rencontre de haut niveau, il sera question pour les acteurs, de porter des réflexions sur les voies et moyens pour améliorer la gouvernance fiscale.

Placée sous le thème : « Décentralisation et fiscalité locale », la rencontre qui sera aussi marquée par la présence des acteurs du public comme du privé, sera faite de trois (3) panels.

Dans les détails, les panels seront entre autres consacrés aux considérations générales, sur l’autonomie fiscale des élus locaux, l’autonomie fiscale des régions en matière fiscale, le rôle des bailleurs de fonds, les questions de méthodes et d’outils et la gestion fiscale comparée entre le Togo et d’autres pays de la sous-région.

« L’objectif est d’arriver dans le cadre d’une dynamique de gouvernance concertée, à améliorer la fiscalité au niveau locale pour permettre aux élus locaux de bénéficier de ressources suffisantes pour financer le développement local », a expliqué M. Tchodié.

Pour Prof Nicaise Mede, président de la Société Ouest Africaine des Finances, il sera question d’analyser l’impact de la digitalisation sur la gouvernance locale.

« A travers le dialogue, nous allons également analyser ce que la digitalisation peut apporter à la gouvernance locale. Les outils en présence, leurs intérêts, leurs atouts mais également leurs contraintes seront analysées en présence de grands acteurs du secteur », a-t-il indiqué.

A en croire Prof Mede, le 3èm panel qui sera entièrement consacré à la gestion fiscale comparée entre le Togo et d’autres pays comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Mali qui ont une longue expérience de la décentralisation, devra permettre au pays d’apprendre des diverses expériences.

 @gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire