Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 janv. 2022

Vaccination des élèves : Les écoles catholiques exigent une autorisation parentale écrite

Pierre Channel Affognon


Au Togo, le gouvernement décide d’élargir la vaccination anti-covid-19 aux élèves de 12 ans et plus. Seulement dans les écoles catholiques, pour qu’un enfant soit vacciné, ses parents ou tuteurs doivent donner une autorisation écrite à l’apprenant.

En effet, par courrier en date du 14 janvier 2022, Prof Komla Dodzi Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat invitait les responsables d’établissements scolaires à prendre des dispositions pour la vaccination des élèves et apprenants de 12 ans et plus.

Pour l’effectivité de l’élargissement de la cible vaccinale dans les écoles catholiques, le père Pierre Channel Affognon, directeur national desdites écoles, requiert l’autorisation parentale écrite avant la vaccination de tout apprenant.

Selon le prêtre, la mesure vise à associer les parents au processus de la protection vaccinale de leurs enfants mineurs confiés à la responsabilité de l’église et réduire les doutes, craintes et incompréhensions afin que la décision du gouvernement soit bien comprise pour l’efficacité de la mesure.

« Pour qu’un enfant soit vacciné, ses parents ou tuteurs doivent donner une autorisation écrite à l’apprenant. Elle est adressée au chef d’établissement… L’agent de vaccination présentera au chef d’établissement devant deux élèves témoins, la date de péremption du vaccin avant son administration », a-t-il expliqué.

Cependant rappelle-t-il que les dispositions prises, ne s’opposent à la vaccination dans les établissements catholiques.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. Merci au père AFFOGNON. Votre position est très logique car l'élève mineur ne peut prendre la décision de se faire vacciner sans l'avis de ses parents. Et le chef d'établissement n'a pas le droit de faire vacciner un mineur sans l'autorisation de ses parents. Si pour s'inscrire à l'université, l'étudiant de moins de 18 ans doit avoir l'autorisation parentale, ce n'est pas pour vacciner les petits de 12 ans qu'on dérogera à la règle.

    RépondreSupprimer