Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 févr. 2022

Aképé : Les droits d’usage de la route provisoirement suspendus



La perception des droits d’usage sur la Nationale N°5, route Lomé-Kpalimé est suspendue. Une décision communiquée lundi 14 février 2022, par Zouréhatou Kassah-Traoré, ministre des Infrastructures et des Travaux publics.

En raison des travaux de réhabilitation et de bitumage de la route Lomé-Kpalimé, les perceptions des droits d’usages ne pourront plus se faire au poste de péage provisoire d’Aképé au lieu-dit PK 17.

Le péage provisoire n’étant plus fonctionnel, il est prévu, la construction en lieu et place d’un autre plus moderne répondant aux normes internationales.

Cependant, pour permettre à la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) de disposer des ressources pour poursuivre les travaux de réhabilitation et d’entretien routier, il est prévu l’aménagement d’une plateforme provisoire sur l’ancien site à Zanguéra.

Impact économique de la Nationale N°5

La réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé exécutée par EBOMAF, s’inscrit dans le cadre des projets phares de développement infrastructurel du Togo. Elle porte sur deux (2) contrats, le tout pour un financement de 214 milliards FCFA.

Le premier dont le financement est estimé à 195 milliards FCFA, porte sur la modernisation de la route Lomé-Kpalimé ainsi que l’aménagement des bassins de rétention d’eau de Todman, Ségbé et Adidogomé.

Le second, d’un coût global de 19 milliards FCFA, prend en compte l’aménagement des voiries et réseaux divers de la ville de Kpalimé, localité située à 120 km de Lomé.

Quant au péage, une fois reconstruit, il permettra à la SAFER de disposer d’une infrastructure moderne pour accompagner le gouvernement dans ses projets de développement d’infrastructures routières

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

  

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire