Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 févr. 2022

L’ARCEP salue les coûts des offres FTTH du GVA-Togo



Du rapport de l’Autorité de régularisation des communications électroniques et des postes (ARCEP-Togo) publié jeudi 3 février 2022, le Togo reste le pays, qui pratique des tarifs voix et data les plus chers dans l’UEMOA. Même s’il y a des avancées sur l’accès et les coûts sur les offres de la fibre à domicile (FTTH) du Group Vivendi Africa (GVA-Togo), l’ARCEP-Togo invite les opérateurs de téléphonie mobile à plus de responsabilité dans la fixation des tarifs.

Dans ce rapport, une étude comparative est faite sur les tarifs voix et data proposés par les opérateurs de téléphonie mobile dans la sous-région.

S’agissant des tarifs hors forfaits, le Togo est parmi les premiers dans les tarifs les moins élevés de la sous-région. Ce qui s’explique par l’injonction de l’ARCEP pour l’harmonisation des tarifs entre les opérateurs.

Les forfaits « data et voix » toujours chers

Selon le rapport, le Togo reste le pays qui pratique les tarifs voix et data élevés dans l’UEMOA.

Le rapport révèle que les tarifs data sont jusqu’à 25 fois plus chers que les meilleurs tarifs de l’espace.

Les tarifs des forfaits voix aussi élevés se révèlent 4 fois plus chers que le meilleur tarif de l’UEMOA.

C’est seulement sur les forfaits mixtes que le Togo se classe dans la moyenne sur les tarifs pratiqués dans l’espace.

Un constat

Si dans l’ensemble, le constat révèle que les coûts des tarifs voix et data pratiqués au Togo se révèlent des plus chers de la sous-région, des efforts sont cependant fait grâce au Group Vivendi Africa (GVA Togo).

Sur les offres de fibre à domicile, aux PME/PMI et progressivement aux grandes entreprises consommatrices de débits plus élevés, le fournisseur d’accès internet GVA a permis au Togo de se classer parmi les tarifs les plus bas grâce à l’offre de 10 Mbps à 15 000 F CFA avec à la clé 38,5% des consommateurs togolais.

« En entrée de gamme correspondant aux offres inférieures à 25 Mbps, le Togo se situe parmi les tarifs les plus bas, grâce à l’offre de 10 Mbps de GVA Togo à 15 000 F CFA par mois », a précisé le rapport.

En milieu de gamme correspondant aux offres à partir de 25 Mbps à 50 Mbps, il ressort aussi que les tarifs de Togo Telecom et GVA Togo, s’inscrivent également dans la moyenne sous régional.

Relever les défis

Pour relever le défi de la cherté des prix, l’ARCEP invite donc les opérateurs à redoubler d’efforts.

« L’ARCEP exhorte une fois de plus les opérateurs, bien que jouissant d’une liberté de fixation des tarifs de détail, à plus de responsabilité pour un accès des consommateurs aux services mobiles à un prix plus juste et raisonnable en vue d’accélérer le développement de l’économie numérique au Togo », a-t-elle indiqué.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire