Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 févr. 2022

CREPMF : Le cadre réglementaire dédié au marché de capitaux islamiques en étude à Lomé



Le cadre réglementaire dédié au marché de capitaux islamiques au sein de l’UMOA est en finalisation à Lomé. Le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) a organisé jeudi 24 février 2022, une rencontre afin de discuter des projets de textes réglementaires avant leur présentation au conseil des ministres de l’UMOA.

En effet, les pays de l’UMOA font de plus en plus recours aux financements islamiques pour soutenir leur développement. Fort du succès de ces émissions SUKUK, le CREPMF travaille à réglementer le cadre dédié audit marché.

Ainsi, les travaux des consultants ont abouti à la rédaction des textes réglementaires soumis à l’ensemble des acteurs du marché financier régional et ceux de la finance islamique.

Selon Bossoukpé Ripert, secrétaire général du CREPMF, les statistiques soulignent que les capitaux levés sur le marché financier par les pays de la sous-région participent au financement de leur développement. Et ces deux dernières années, les statistiques affichent une moyenne annuelle de 2000 milliards FCFA levés, et ce, malgré la situation de la pandémie du covid-19.

« 80% des ressources levées sur le marché financier régional ont été destinées au financement des Etats de l’Union et particulièrement aux secteurs de l’énergie, des télécommunications et des infrastructures. Notre place financière, c’est également 246 acteurs agréés, plus de 500 milliards de FCFA de transactions au cours de l’année 2021 et des actifs en conservation évalués à plus de 9700 milliards FCFA », a-t-il indiqué.

Selon le CREPMF, l’émission des SUKUK dans l’UMOA s’élève à plus de 864 milliards FCFA, ce qui témoigne de l’appétit des investisseurs nationaux et internationaux, malgré l’inexistence d’une réelle réglementation.

Du coup, l’atelier de Lomé sur le cadre réglementaire des capitaux islamiques va positionner la sous-région qui en 2016, était la première région d’Afrique dans l’émission des SUKUK sur le continent. 

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

 

Le cadre réglementaire des capitaux islamiques en étude à Lomé

Le cadre réglementaire dédié au marché de capitaux islamiques au sein de l’UEMOA est en finalisation à Lomé. Le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) a organisé jeudi 24 février 2022, une rencontre afin de discuter des projets de textes réglementaires avant leur présentation au conseil des ministres de l’UEMOA.

En effet, les pays de l’UEMOA font de plus en plus recours aux financements islamiques pour soutenir leur développement. Fort du succès de ces émissions SUKUK, le CREPMF travaille à réglementer le cadre dédié audit marché.

Ainsi, les travaux des consultants ont abouti à la rédaction des textes réglementaires soumis à l’ensemble des acteurs du marché financier régional et ceux de la finance islamique.

Selon Bossoukpé Ripert, secrétaire général du CREPMF, les statistiques soulignent que les capitaux levés sur le marché financier par les pays de la sous-région participent au financement de leur développement. Et ces deux dernières années, les statistiques affichent une moyenne annuelle de 2000 milliards FCFA levés, et ce, malgré la situation de la pandémie du covid-19.

« 80% des ressources levées sur le marché financier régional ont été destinées au financement des Etats de l’Union et particulièrement aux secteurs de l’énergie, des télécommunications et des infrastructures. Notre place financière, c’est également 246 acteurs agréés, plus de 500 milliards de FCFA de transactions au cours de l’année 2021 et des actifs en conservation évalués à plus de 9700 milliards FCFA », a-t-il indiqué.

Selon le CREPMF, l’émission des SUKUK dans l’UEMOA s’élève à plus de 864 milliards FCFA, ce qui témoigne de l’appétit des investisseurs nationaux et internationaux, malgré l’inexistence d’une réelle réglementation.

Du coup, l’atelier de Lomé sur le cadre réglementaire des capitaux islamiques va positionner la sous-région qui en 2016, était la première région d’Afrique dans l’émission des SUKUK sur le continent. 

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire