Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 févr. 2022

Le Togo maintient le cap des réformes économiques



Le gouvernement maintient le cap des réformes relatives à l’amélioration du climat des affaires. Sur ces dernières années, les réformes et innovations ont pour impact : la stimulation des investissements étrangers et le nombre croissant d’entreprises créées.

L’amélioration du climat des affaires repose sur l’innovation et des réformes adaptées aux investissements.

Dans cette logique, le gouvernement sous le leadership du Chef de l’Etat, n’a de cesse d’innover. Des innovations et réformes, qui ont valu au Togo, le pays le plus réformateur du continent, au dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale.

Au nombre des réformes implémentées, la digitalisation du processus de création d’entreprise qui induit la réduction des coûts, du temps et le renforcement de la célérité et de la transparence.  Et sur le terrain, les résultats sont palpables.

Quelques résultats

Selon le rapport 2021 de la Conférence des Nations Unies sur le développement (CNUCED), le Togo s’est positionné grâce à ses réformes comme un pays de choix des Investissements Directs Etrangers (IDE). Ainsi, en 2019, le pays a enregistré 191 milliards FCFA (346 millions dollars) IDE et en 2020, 352,5 milliards FCFA (639 millions dollars) soit une augmentation de 85%.

En outre, d’autres réformes menées pour juguler la crise de la pandémie du covid-19, ont également permis d’améliorer les indices de performances économiques du pays. L’on pourrait entre autres citer, la performance dans la mobilisation des ressources au niveau de l’Office Togolais des Recettes (OTR) et d’autres initiatives telles que la dématérialisation des procédures par le Tribunal du Commerce.

A cela s’ajoute le nombre croissant d’entreprises créées malgré la pandémie du covid-19.

Cas des entreprises

A en croire le Centre de Formalité des Entreprises (CFE), le nombre de nouvelles entreprises enregistrées qui était de 12.592 en 2020, est passé à 13770 en 2021, soit une progression de 9%.

Sur les entreprises créées en 2021 et 2020, l’on dénombre respectivement 11.665 et 9701 portées par les Togolais.

Autres facteurs qui témoignent des efforts du Togo dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires, est le nombre d’entreprises portées par les femmes. Celle-ci est de 3721 en 2021, contre 3426 entités formalisées. Toutefois, les statistiques révèlent que le plus grand nombre d’entreprises sont portées par les hommes.

Le transfert de propriété, un autre volet

Dans la dynamique d’innovation, plusieurs réformes sont également introduites au niveau du transfert de propriété. Le traitement de mutations totales fixé à 6 heures depuis 2020, a permis de franchir la barre de 90 dossiers traités par mois, contre une soixantaine au premier trimestre.

Quant à ce qui concerne le nombre total de dossiers traités, il est passé de 252 en 2018 à 1125 en 2021, soit une hausse de plus 300%.

En dépit des résultats satisfaisants, le gouvernement à travers la Cellule Climat des Affaires entend innover et implémenter de nouvelles reformes devant permettre au pays de maintenir le cap.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire