Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 févr. 2022

PASEC 2019 : Le MEPSTA travaille à un système éducatif qualitatif



Le Programme d’Analyse des Systèmes Educatifs de la CONFEMEN (PASEC 2019) est évalué à Lomé. La restitution nationale des résultats permettra de recueillir des propositions en vue des réformes nécessaires pour un système éducatif qualitatif au Togo.

Depuis quelques années, le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat (MEPSTA) a engagé des réformes portant entre autres sur la formation des ressources humaines, l’amélioration du cadre éducatif pour un système éducatif qualitatif au Togo.

Ainsi, à l’atelier d’évaluation de deux (2) jours, ouvert jeudi 24 février 2022 à Lomé, les participants auront à analyser les difficultés inhérentes au système éducatif togolais.

Selon Nabede Pyabalo, directeur de cabinet du MEPSTA, les résultats des études soumis à validation s’inscrivent dans le cadre du PASEC 2019 et portent sur 8000 élèves dont 1400 enseignants sur l’ensemble du territoire national.

Un problème d’équité

Pour Hilaire Hounkpodote, coordonnateur du CONFENEM, il ressort des études un problème d’équité dans les écoles togolaises.

« Les études ont permis de juger la qualité de l’enseignement donné et le niveau des élèves conformément aux Objectifs de Développement Durable (ODD4). Et il ressort que les élèves du Togo ont des performances pour arriver à la qualité du système éducatif que nous recherchons mais des difficultés persistes. Au niveau des enfants de la première année, il ressort qu’une part importante n’a pas la capacité nécessaire pour poursuivre leur scolarité. Au niveau de la 2ème année, il ressort que 50% des enfants n’ont pas les compétences nécessaires pour poursuivre en 3ème année », a-t-il indiqué.

Cependant, les études révèlent une performance en matière d’assimilation des enseignements donnés aux élèves du privé que ceux du public. La performance est encore plus remarquable dans la région maritime portée par les écoles privées.

Relever les défis

En effet, l’atelier permettra d’analyser les forces et faiblesses du système éducatif et de définir des stratégies devant permettre de relever les défis qui s’imposent.

Aussi sera-t-il question de recueillir des propositions pour des réformes indispensables au système éducatif togolais.

Notons que le PASEC regroupe seize (16) pays francophones dont le Togo.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire