Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 févr. 2022

Togo : Une concertation s’ouvre sur le trafic portuaire



Les travaux du comité de dialogue et de concertation des acteurs portuaires ont démarré lundi 1er février 2022 à Lomé. Présidés par Edem Kokou Tengué, ministre de l’Economie, de la pêche et de la protection maritime, les travaux ont porté sur l’opérationnalisation du port sec franc d’Adétikopé et le transit des véhicules d’occasion vers le Burkina Faso et le Niger.

A l’occasion, M. Tengue est revenu sur les atouts de l’opérationnalisation du port sec franc d’Adétikopé avec une capacité de 12.5000 conteneurs.

Aussi a-t-il expliqué aux parties prenantes les frais appliqués aux services associés au port sec, les atouts du guichet unique, les coûts cachés des opérations d’enlèvement de conteneurs, les surestaries et les détentions payées.

Relever les défis de la hausse des coûts

La rencontre avec le comité de dialogue et de concertation des acteurs portuaires, a aussi permis de renouveler les promesses des autorités togolaises à solutionner la hausse des coûts de transit et les lenteurs administratives.

Ainsi, le comité de dialogue et de concertation des stratégies est invité à travailler sur la réduction des coûts liés au transfert des conteneurs sur le port sec d’Adétikopé et sur les préoccupations des acteurs du secteur logistique.

Notons que depuis 2014 et avec la modernisation des infrastructures portuaires, le trafic du Port Autonome de Lomé (PAL) connait une hausse de plus de 300%.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire