Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 mars 2022

Au 9èm FME, les femmes attendent des décisions contre la corvée d’eau



Les femmes restent mobilisées pour l’intégration de leurs préoccupations aux réponses à mettre en œuvre dans le cadre du 9èm Forum mondial de l’eau (FME). Dimanche 20 mars 2022, à Dakar au Sénégal, elles ont tenu un dialogue sur le secteur de l’eau et de l’assainissement. Objectif, favoriser l’échange et le partage d’expérience entre les femmes professionnelles du secteur et les autres acteurs, promouvoir la politique et les stratégies de genre dans les services d’eau et d’assainissement, développer des initiatives pour l’amélioration des conditions de vie des femmes avec un accès adéquat à l’eau et à l’assainissement et développer des initiatives pour une meilleure implication des femmes dans la gouvernance de l’eau et de l’assainissement.

Placé sous le thème : « Soutenir la croissance et promouvoir la visibilité des femmes professionnelles : La clé du succès du secteur Eau, Assainissement », le dialogue a regroupé entre autres les réseaux des femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement de l’AAE, l’amicale des femmes des sociétés d’eau (AFSE), le réseau des femmes parlementaires, le Membership of WfWP, UN-Women, UNDP, WOCAN et Butterfly Effect NGO coalition members.

Ainsi, il a permis d’améliorer les connaissances du public sur le rôle des femmes dans l’eau et l’assainissement dans la réalisation des ODD, de renforcer la plateforme d’échange d’idées pour des partenariats et des réseaux à long terme, d’échanger des informations pertinentes sur la réalisation de l’ODD6 et de présenter les innovations, technologies et développements récents menés par les femmes dans le secteur de l’eau et de l’environnement.

Selon Sylvain Usher, directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau (AAE), l’AAE a donné son approbation pour le développement d’une stratégie d’approche intégrée de l’égalité et du genre dans la politique de l’organisation afin de faire participer les femmes à la prise de décisions sur les questions d’eau et de l’assainissement.

« Il s’agit de réfléchir sur comment positionner les femmes professionnelles afin que les défis du secteur puissent être relevés durablement pour que les populations Africaines puissent enfin avoir de l’eau de qualité et en quantité », a-t-il déclaré.

Consciente du rôle prépondérant de la femme aussi bien dans la fourniture de l’eau dans le ménage que dans la gestion du cadre de vie à travers l’assainissement, Fatou Ndiaye, présidente du Réseau des femmes professionnelles de l’eau et de l’assainissement du Sénégal (RFPEAS) a lancé un appel à ce que dans les recommandations du 9èm FME de Dakar, les femmes soient déchargées de la corvée d’eau.

« Il est attendu une participation de qualité des femmes à ce forum de réponses. La corvée d’eau étant réservée aux femmes, nous croyons que les femmes vont être de plus en plus déchargées des tâches ménagères dont la corvée d’eau pour s’occuper des activités génératrices de revenus », a-t-elle souhaité.

Rappelons que le dialogue a été organisé par le secrétariat exécutif du 9èm FME, l’AAE et le RFPEAS en prélude à l’ouverture lundi 21 mars à Dakar au Sénégal, du 9èm FME.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire