Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 mars 2022

Des maires bénéficiaires du SAO-CWIS à l’école de l’ONAS



Une vingtaine de maires dont les communes bénéficient du projet SAO-CWIS de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) participent au 9ème Forum Mondial de l’Eau (FEM) à Dakar au Sénégal. Mercredi 23 mars 2022, ils ont été sensibilisés sur les problèmes institutionnels liés à l’assainissement et la mission de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS).

En visite de benchmarking au Sénégal, les missions de l’ONAS ont été présentées aux maires qui sont les décideurs des villes afin de renforcer leurs capacités sur les questions d’assainissement.

Il était question d’une rencontre de benchmarking en vue d’une implémentation du modèle sénégalais dans d’autres pays du continent.

En effet au Sénégal, l’ONAS a en charge la gestion de l’assainissement liquide qui dans d’autres pays est confié aux collectivités territoriales. En contrat de performance avec l’Etat, l’ONAS met en œuvre la politique de l’assainissement liquide du Sénégal.

Il s’agit en fait de la gestion des eaux usées et des eaux pluviales, le Sénégal a fait le choix de l’assainissement collectif et de l’assainissement autonome.

Représenté dans presque toutes les villes du Sénégal, l’ONAS a un patrimoine d’environ 2500 Km de canalisations, une vingtaine de stations d’épuration et une quinzaine de stations de traitement de boue de vidange pour le maillage de la chaine de valeur de l’assainissement, de la collecte jusqu’au traitement des effluents dont les sous-produits sont valorisés.

Sous la tutelle du ministère de l’Eau et de l’assainissement, l’ONAS est rattaché au ministère des Finances et du budget. Ainsi, l’assainissement est financé par une redevance assainissement qui est collectée via la facture d’eau. Cette redevance qui ne représente que 15% de la facture d’eau ne sert à couvrir que 65% des charges d’exploitation des ouvrages d’assainissement. Le gap est subventionné par l’Etat pour permettre à l’ONAS de couvrir à 100% les charges d’exploitation des ouvrages.

Par ailleurs, l’ONAS a des revenus commerciaux de la vente des sous-produits de la boue de vidange et des eaux épurées.

Cependant l’investissement au niveau de l’assainissement est entièrement garanti par l’Etat à partir des plans directeurs d’assainissement.

Conscient des défis, l’ONAS allie depuis quelque temps, l’assainissement collectif à l’assainissement autonome pour d’efficacité dans sa mission.

Rappelons que pour un cadre de vie totalement assainit, l’ONAS travaille en complémentarité avec les collectivités territoriales.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire