Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 mars 2022

La STE dévoile ses projets d’accès à l’eau potable au salon de l’AAE



Au 9ème Forum Mondial de l’Eau (FME), la Société Tchadienne des Eaux (STE) était à l’honneur au salon de présentation, organisé mardi 22 mars 2022, au CICAD au Sénégal, par l’Association Africaine de l’Eau (AAE). A l’occasion, Koubra Hisseine Itno, directrice générale de la STE est revenue sur les réformes qu’elle a engagé afin de desservir les plus de 16 millions de tchadiens en eau potable.

Née de la dissolution de la Société Tchadienne d’Eau et d’Electricité (STEE), la STE a pour mission de réaliser et d’exploiter des ouvrages nécessaires à la production, au transport, à la distribution et à la commercialisation de l’eau au Tchad.

A l’horizon 2030, la STE ambitionne d’être une entreprise de référence en relevant le défi d’accès à l’eau potable au Tchad.

Avec un taux d’accès de 45,3%, une capacité de production de 6178 m3/h dont 56,8% à Ndjamena la capitale, la STE compte sur son personnel jeune et dynamique, les réformes implémentées, la disponibilité de la ressource hydrique pour améliorer l’accès des populations à l’eau potable dans le pays.

Cependant, elle fait face aux insuffisances et à la vétusté des infrastructures, aux fraudes, à la rareté de la ressource en eau dans certains centres, aux faibles taux d’accès, à la prolifération des forages privés et la croissance rapide urbaine pour atteindre son objectif d’entreprise de référence.

Comment relever les défis ?

Selon Koubra Hisseine Itno, directrice générale de la STE, la société compte sur le projet de Réhabilitation et d’Extension de l’Adduction d’eau potable de la ville d’Abéché (Bithéa 2) pour porter le taux d’accès à l’eau potable à 85% à l’horizon 2025 dans la ville.

Aussi, à l’horizon 2030, la STE entend arriver à une production de 8 900 m3/h, étendre ses réseaux de distribution, parvenir à 70.000 nouveaux branchements et pouvoir faire un stockage de 90.000 m3.

Ainsi, elle s'engage à mobiliser 29 milliards FCFA pour la réhabilitation des infrastructures et 212 milliards FCFA pour l’extension de son réseau.

Par ailleurs, elle compte promouvoir l’eau non facturée (ENF) à Ndjamena en réduisant l’ENF de 41,2% en 2020 à moins de 25% en 2023, renforcer la lutte contre la fraude et valoriser des comptages innovants.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire