Tél:+228 92 42 51 78
latest

14 mars 2022

Protection civile : Les efforts du Togo salués par l’OIPC



Le Togo s’y prend bien en matière de protection civile en Afrique de l’Ouest, selon l’Organisation internationale de la protection civile (OIPC). Ceci, grâce à une batterie d’actions et de mécanismes, mis les uns dans les autres, pour assurer la quiétude des personnes et des biens sur le territoire, partout où le besoin de protection se fait ressentir.

Le 1er mars 2022, le monde a commémoré la Journée de la protection civile. Une occasion de faire l’état des lieux des actions menées dans chaque pays, ainsi que leur portée. Au Togo, une attention particulière est accordée à la prévention des catastrophes.

Une agence qui veille au grain

Elle, c’est l’Agence nationale de la protection civile (ANPC), créée le 31 janvier 2017 par le gouvernement. Sa mission est d’assurer la prévention et la gestion des catastrophes en vue de réduire considérablement les pertes en vies humaines et les dégâts matériels occasionnés par la survenance des aléas. Dans cette dynamique, l’ANPC intervient autant pour prévenir les catastrophes, que pour sensibiliser les populations, et les résultats sont là.

En 2021, plus de 2 700 ménages ont été assistés, 33 établissements scolaires ont été soutenus et 10 000 foyers ont bénéficié d’une intervention d’urgence du Programme alimentaire mondial (Pam). Aussi les responsables de l’agence ont-ils disséminé le guide national de gestion de catastrophes, sensibilisé les populations et mis à leur disposition des équipements de secours et d’alerte. Les feux de brousse ont également été réduits.

Du réconfort aux sinistrés

De l’assistance est constamment apportée aux personnes victimes de catastrophes, dès que besoin, il y a. En effet, depuis 2018, plus de 51 000 sinistrés ont été pris en charge au Togo grâce à la campagne d’assistance aux personnes vulnérables et victimes des catastrophes naturelles. Cette dernière est une initiative gouvernementale inscrite dans le cadre du Programme d’appui au populations vulnérables (PAPV). Elle a également permis en 2020, l’assistance d’environ 2 500 ménages sinistrés (13 747 personnes).

Le Centre permanent pour les sinistrés des catastrophes naturelles (CPSCNA) d'Agoè-Logopé, pour sa part, est aussi disponible depuis 2011 pour accueillir au moins 1 000 personnes. Institutions, plateforme, programmes et actions, la formule marche toujours en ce qui concerne la protection civile. Cela a d’ailleurs valu au Togo, une distinction de l’OIPC en 2021.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire