Tél:+228 92 42 51 78
latest

15 mars 2022

Transfert monétaire : Plus de 60 500 foyers touchés



Un transfert monétaire est un montant d'argent remis à un ménage pour subvenir en tout ou en partie à des besoins de base et/ou de rétablissement. Dans son discours à la nation en début d’année 2018, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a juré de faire la part belle aux femmes, à la jeunesse et aux couches les plus défavorisées à travers une politique nationale de développement crédible. En février de la même année, il a lancé les Filets sociaux et services de base (FSB) qui prennent en compte les transferts monétaires.

Cet important projet consacré à l’emploi des jeunes ainsi qu’à l’autonomisation des femmes, surtout en milieu rural, a permis à plus de 60 500 foyers répartis sur le territoire de bénéficier de plus d’un milliard de francs CFA de transferts monétaires en 2021.

Mais pas que

Outre ce soutien financier qui réduit considérablement la pauvreté dans les cinq (05) régions du pays, les capacités d’environ 2 500 Comités de développement à la base (CDB) ont été renforcées pour permettre à chaque communauté de disposer d’un plan d’action. Il a été mis en place une centaine d’infrastructures sociocommunautaires et économiques de base comme des unités de soins périphériques, des bâtiments scolaires et des marchés.

Par ailleurs, 7 000 km de routes et pistes rurales ont été entretenues. Les Filets sociaux et services de base englobent aussi la distribution de nourriture en milieu scolaire. Sur ce volet, plus de 14 millions de repas chauds ont été distribués en 2021 à près de 95 000 écoliers.

Proximité et accessibilité

Que seraient les familles sans grands moyens financiers si les FSB n’existaient pas ? La question vaut son pesant d’or, d’autant que les conditions de vie de celles-ci ont changé en quatre (04) années de mise en œuvre de ce projet proche et accessible aux populations. En janvier 2021, l’initiative pilotée par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) avait atteint la barre de 23 milliards de francs CFA décaissés au profit de 250 cantons les plus pauvres.

Jadis, on estimait à 7,1 milliards de francs CFA la somme totale de transferts monétaires remise aux ménages ciblés dans 685 villages depuis le début du projet. Quant aux cantines scolaires dont le coût annuel est évalué à plus de 2,5 milliards de francs, elles permettent depuis 2018 de servir des repas chauds à plus de 92 000 élèves de plus de 300 Ecoles primaires publiques (EPP) en moyenne chaque année. Grâce à un financement additionnel de 18 milliards de francs CFA, 900 villages en tout bénéficieront encore de ces transferts monétaires.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire