Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 avr. 2022

AgriPME, un portemonnaie électronique offert aux agriculteurs



Les engrais sont indispensables pour toute campagne agricole, a fortiori dans un pays où la demande est forte. Chaque année, l’Etat togolais subventionne l’acquisition des engrais pour aider les travailleurs du secteur de l’agriculture. Néanmoins, la gestion et le partage équitable des fonds octroyés n’étaient pas efficaces jusqu’à l’apparition du projet AgriPME.

Lancé en 2016, AgriPME est un dispositif qui envoie les subventions sur les téléphones mobiles (via TMoney ou Flooz) des agriculteurs éligibles grâce à une solution de portemonnaie électronique. Il donne la garantie que l’argent a été remis à l’agriculteur ciblé et permet de disposer de statistiques fiables sur les quantités d’engrais distribuées.

Bienfaits

De 2016 à 2018, 250 000 agriculteurs ont reçu ces subventions et le volume d’engrais subventionné est passé de 25 000 à près de 30 000 tonnes. Prochainement, les pouvoirs publics veulent mettre en place une plateforme de services agricoles et toucher d’ici 2030, 4 000 000 d’agriculteurs vulnérables et d’utilisateurs d’AgriPME.

La subvention annuelle garantie est comprise entre 1,5 et 02 milliards de francs CFA. Elle réduit la pénibilité des travaux, augmente le niveau de la production, assure la disponibilité des produits, accroît les revenus générés par les producteurs et met leurs familles à l’abri du besoin.

Une meilleure fertilisation

A côté du mécanisme AgriPME, il y a Fertitogo qui est un projet d’élaboration de la carte de fertilité. Entamé en 2017, ce système d'aide pour une fertilisation appropriée aux cultures a déjà permis de générer 04 cartes thématiques notamment le pH, la matière organique, le phosphore assimilable et le potassium échangeable pour les régions des Savanes et de la Kara. Celles-ci donnent aux agriculteurs une idée claire des cultures qui conviennent à leurs sols.

"Yolim", une aide financière

C’est un programme de crédit digital avec un taux de remboursement de 0% pour protéger les agriculteurs contre la covid-19. "Yolim" a été lancé en juillet 2020 pour octroyer des prêts aux petits exploitants agricoles afin de leur permettre d’effectuer des achats d’intrants et de louer sans difficulté des équipements agricoles.

Le crédit octroyé sous la forme d’un bon d’achat électronique est de 96 000 francs CFA. En juillet 2020, sur la cible de 256 000 à la fin de 2020, le programme avait déjà enregistré près de 57 500 agriculteurs inscrits, ce qui équivaut à un montant de 5,5 milliards de francs CFA.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire