Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 avr. 2022

CNDH : Des audiences foraines pour désengorger la prison de Lomé



La Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) travaille à la réduction de la surpopulation carcérale au Togo. En collaboration avec l'Association pour la Prévention de la Torture (APT), elle organise du 07 au 08 avril 2022 au tribunal de Lomé, des audiences foraines correctionnelles. Durant deux jours, une quarantaine de dossiers sur des délits mineurs seront jugés.

Intitulé : « Renforcer le mécanisme national de prévention de la torture (MNP) du Togo pour contribuer à la réduction de la torture et autres mauvais traitements en détention préventive », le projet vise à contribuer à la réduction de l'usage de la détention provisoire, surtout, pour les femmes en détention.

En effet, dans le cadre du renforcement de ses capacités de prévention de torture et d'autres formes de mauvais traitements, la CNDH bénéficie d'un fonds spécial du protocole facultatif à la convention contre la torture (OPCAT) 2021.

Si dans sa première phase le fonds a permis de renforcer les sensibilisations, la deuxième phase est consacrée à des audiences foraines devant se tenir sur deux (2) jours.

Au premier jour des audiences, vingt-cinq (25) dossiers portant sur des délits mineurs, ont été jugés avec des sentences diverses.

« Ces audiences ont pour objectif, de désengorger la prison civile de Lomé. C’est une expérience que nous sommes en train de faire et lorsque cette expérience va réussir, nous prévoyons l’étendre sur les autres prisons du Togo. Durant les deux jours, 42 dossiers sont programmés dont 25 le premier jour et le reste, le deuxième jours », a indiqué Maliwoe Kassime, directeur de la Prévention à la CNDH.

Situation carcérale au Togo

Des constats, il ressort que le Togo se classe au nombre des pays à forte surpopulation carcérale. Contre une moyenne de détention globale de 63%, le pays se trouve à 182% de surpopulation.

« Le recours excessif à la détention provisoire contribue de manière significative à la surpopulation carcérale observée dans la plupart des prisons du pays », a indiqué la CNDH.

Ainsi, l'audience foraine permettra à la CNDH d'évaluer l'efficacité de la méthode comme moyen de réduction de l'usage de détention provisoire.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire