Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 avr. 2022

La promotion de l’investissement profite bien au Togo



L’Etat fait de la promotion des investissements un outil de développement durable. Le pays a tout pour attirer, les pouvoirs publics l’y ont préparé. Depuis des années maintenant, les investissements en direction du Togo impactent la vie sociale et économique.

De 02 projets d’investissements enregistrés en 2018, le Togo est passé à 11 en 2019. La même année, il a accroché la première place réformatrice en Afrique et la troisième dans le monde. En termes d’Investissements directs étrangers (IDE), le pays a quitté 191 milliards en 2019 pour 352,5 milliards de francs CFA en 2020. Pour 2021, 38 projets ont été approuvés pour un total de 277 milliards de francs investis.

Un cadre d’investissement propice

« Le Togo est un pays où il est facile de faire des affaires ». Ces mots de Faure Gnassingbé ont leur sens parce que l’Etat est aux petits soins pour chaque investisseur. En décembre 2021, Lomé a accueilli les rencontres Africa. Plus de 2 000 personnes de plus de 26 pays y ont pris part. L’assurance des partenariats d’investissements et des échanges d’expériences se sont renforcés.

Un autre point qui illustre tout ce qui est dit est l’adoption de la loi relative aux contrats de partenariat public-privé votée le 30 décembre 2021. Elle offre un cadre légal pouvant faciliter l’investissement privé en optimisant la dépense publique pour développer les infrastructures dans les secteurs stratégiques de l’économie.

Création d’outils fédérateurs

Un site dénommé « Investir au Togo » a été créé. Il renseigne de façon exhaustive sur l’environnement des affaires au Togo. Son rôle est d’accompagner les investisseurs dans l’accès à l’information, l’accomplissement des procédures administratives et la facilitation de leur installation. Toujours dans le but de séduire les investisseurs, l’Agence nationale de promotion de l’investissement et de la zone franche (Api-ZF) a été créée. Elle facilite les démarches d’investissements et est à l’écoute pour mieux répondre aux besoins des investisseurs.

Le gouvernement sait que le développement des secteurs clés est nécessaire pour la croissance économique. Il fait de la promotion des investissements un levier de cette croissance. La politique nationale des investissements a pris du poids avec la nouvelle feuille de route. Elle identifie plusieurs secteurs d’intérêt pour des investissements du secteur privé estimés à plus de 1 500 milliards de francs CFA. Les secteurs les plus visés sont l’économie numérique, les infrastructures routières, l’agro-industrie, l’énergie.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire