Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 avr. 2022

Les députés autorisent l’adhésion du Togo au Commonwealth

Yawa Djigbodi Tségan


Les députés ont adopté vendredi 22 mars 2022, la résolution portant adhésion du Togo au Commonwealth. Une adhésion, qui permettra au pays de diversifier ses partenariats économiques, diplomatiques et politiques.

En effet, la résolution a été adoptée à la 7ème séance plénière de la 1ère session ordinaire de l’année, présidée par Yawa Djigbodi Tségan.

Cette adhésion permettra au Togo sur le plan économique de bénéficier du Fonds pour la Coopération Technique (CFTC) qui joue un rôle important dans le progrès économique et social des pays membres du Commonwealth.

Sur le plan socioculturel, l’adhésion donne la possibilité au pays de développer de nouveaux brassages culturels avec l’exploration de possibilités nouvelles en termes de travail de voyage et d’études.

Sur le plan commercial, le Togo bénéficiera des atouts d’un vaste marché extérieur pour l’exportation de ses produits locaux, avec plus de 2 milliards de consommateurs.

« Le gouvernement conduira sous la houlette de SEM Faure E. Gnassingbé, le processus jusqu’à son aboutissement pour le bien-être de chaque togolais », a rassuré Christian Trimua, ministre des Droits de l’Homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République.

Pour Mme Tségan, présidente de l’Assemblée nationale l’adhésion du Togo au Commonwealth, ne signifie pas son départ de la Francophonie.

« Le Togo ne quitte pas la Francophonie. Il va seulement renforcer les programmes d’enseignement de l’anglais et réactiver d’autres partenariats. C’est chaque Togolais qui en sort gagnant », a-t-elle précisé.

Composé de 54 Etats, le Commonwealth est créé le 11 décembre 1931. Et le Togo a entamé depuis 2014, son processus d’adhésion.

Ce qui explique les deux missions d’évaluation du Secrétariat du Commonwealth en 2017 au Togo, pour l’évaluation formelle qui constitue la première étape.

En 2019, au cours de l’audience que Faure Gnassingbé a accordé à Patricia Scotland, secrétaire générale du Commonwealth à Londres, il n’a pas manqué de réitérer l’adhésion du Togo au Commonwealth.

Et suite à cette rencontre, Mme Scotland a dépêché en juin 2021 des observateurs à Lomé, avec objectif de consulter les parties prenantes.

Ainsi à l’issue de tous ces travaux, l’Assemblée nationale a donc décidé d’adopter la résolution portant adhésion du pays au Commonwealth pour lui permettre de développer ses relations diplomatiques, politiques, économiques et socioculturelles.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire