Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 avr. 2022

Les jeunes togolais tirent parti de l’accessibilité des marchés publics



Est marché public tout contrat conclu entre une administration publique et une personne pour répondre aux besoins en matière de fournitures, services et travaux. 25% est le quota de la commande publique accordé aux jeunes et femmes entrepreneurs togolais. Cette mesure, une parmi tant d’autres, crée et consolide les emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie.

En 2018 où la part était de 20%, 4 000 jeunes avaient été sollicités. Les marchés octroyés jadis s’élevaient à 12,6 milliards de francs pour la première année d’expérimentation. Durant les 03 premiers mois, 160 jeunes dont 21 femmes ont été écoutés, informés et orientés. 26 demandes de pièces administratives ont été reçues et 14 demandes ont été traitées.

Cap supérieur

A partir de 2019, le chef de l’Etat a augmenté la quote-part à 25% afin d’engendrer plus d’impacts socioéconomiques pour la jeunesse. Les entrepreneurs ont alors bénéficié de 30 milliards de francs CFA. Malgré la covid-19, plus de 550 jeunes et femmes ont été formés sur la commande publique en 2020. En outre, 1 345 entrepreneurs ont été sensibilisés sur des modules liés aux procédures générales applicables en la matière et à des spécificités aménagées en leur faveur.

Aujourd’hui, cette politique nationale de collaboration permet aux entrepreneurs de développer leur esprit d’innovation, de savoir saisir les opportunités économiques existantes grâce à leur détermination et leur savoir-faire. La quote-part attribuée les incite à s’intéresser davantage à l’entrepreneuriat, moyen efficace pour eux de se faciliter l’insertion professionnelle.

Optimisation de la mesure

Le gouvernement a examiné et adopté en mi-septembre 2021 un avant-projet de loi consacré aux marchés publics. La réforme entraîne une réduction des délais de passation de 180 à 90 jours. Elle introduit la dématérialisation des procédures sur l’ensemble de la chaîne de la commande publique.

La nouveauté réside également dans la conceptualisation des pratiques corruptives et l’établissement des violations commises par les agents publics inspirées du code d’éthique ; la réduction des délais de recours gracieux devant l’autorité de régulation. Par-dessus tout, la loi veut qu’une part des marchés publics soit désormais réservée aux Petites et moyennes entreprises ou industries (PME/PMI) ainsi qu’aux artisans.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire