Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 avr. 2022

PAREC II : Prof Kokoroko lance la construction de 384 salles de classe



Prof Komla Dodzi Kokoroko a lancé lundi 04 avril 2022 au CEG Hédzégan dans le Vo, la Composante 1 du Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC II). Les travaux lancés par le ministre des Enseignements primaires, secondaire, technique et de l’artisanat, visent la construction de 384 salles de classe dans les collèges publics du Togo.

Fidèle à sa politique de réformes éducatives, le gouvernement avec l’appui financier de l’Agence Française de Développement (AFD), a initié le projet PAREC. Dans sa phase 2, le projet s’articule autour de trois (3) composantes.

La première composante lancée lundi dans la commune Vo 1 par Prof Kokoroko, prend en compte la construction des salles de classe et leurs équipements.

Dans les détails, 384 salles de classe avec des équipements sanitaires et administratifs connexes seront construites dans les collèges publics de trois (3) régions éducatives du Togo à savoir la région Maritime, des Plateaux et des Savanes.

Les composantes 2 et 3 sont axées sur la capacité de gouvernance locale et territoriale et l’amélioration des capacités des enseignants, avec à la clé, la mise à disposition de supports pédagogiques.

Ainsi, le PAREC II convoque deux piliers pour le développement des infrastructures éducatives et l’amélioration de la qualité du système éducatif.

« Le gouvernement togolais sous l’autorité du président de la République a déjà entamé la réhabilitation des salles de classe sur fonds propre, c’est-à-dire, les fonds du ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Le second étage de cette construction du renouveau de l’Etat togolais, passe par la mobilisation des projets et des partenaires. Et ici, il s’agit de l’AFD.... Le troisième étage de l’ambition gouvernementale consiste à un partenariat avec le privé pour la généralisation de la construction des salles de classe », a expliqué Prof Kokoroko.

Pour François Jaquier, directeur général de l’AFD, le PARCEC marque une avancée et devra contribuer à une transformation structurelle du secteur éducatif.

« Nous avons décidé de financer PAREC parce que la jeunesse est l’avenir d’un pays. Et quand on est une institution comme l’AFD, on ne peut ne pas accompagner les autorités dans ces initiatives qui visent le développement de la jeunesse », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’à l’occasion du lancement des travaux, Prof Kokoroko a au nom du gouvernement, remis des kits informatiques aux établissements scolaires de la préfecture de Vo.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire