Tél:+228 92 42 51 78
latest

3 avr. 2022

Qatar : Ces propositions de Tségan contre le terrorisme

Yawa Djigbodi Tségan


Le Qatar a abrité dans la semaine, une conférence parlementaire sur le terrorisme en Afrique. Jeudi 31 mars 2022, la présidente de l’Assemblée nationale du Togo, Yawa Djigbodi Tségan a au cours du panel sur la compréhension de la menace terroriste en Afrique et les défis de la lutte, lancé un appel à repenser les modèles de nos sociétés pour mieux lutter contre le terrorisme.

Placée sous le thème : « Comprendre la menace terroriste en Afrique, nouveaux défis et mesures nécessaires », la rencontre a permis aux parties prenantes de réfléchir sur les défis et mesures coordonnées de lutte contre le terrorisme en Afrique.

Selon Yawa Djigbodi Tségan, présidente de l’Assemblée nationale, le terrorisme constitue l’un des phénomènes géopolitiques majeurs auxquels l’Afrique fait face depuis un certain temps.

« Le défi de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent est l’une des réalités géopolitiques les plus alarmantes en Afrique et dans le monde, au cours de ces dernières années…Une situation indubitablement liée au faisceau de facteurs multiples, complexes et spécifiques tels que les intérêts égoïstes, l’intolérance, le sentiment d’exclusion, la violation des droits, la perte des bonnes valeurs, la faiblesse de l’éducation et le détournement des croyances », a-t-elle indiqué.

Face aux défis, le Togo ne cesse de prendre des initiatives et de participer aux opérations conjointes de lutte contre le phénomène sur le continent.

Au plan multilatéral et sous régional, l’on note entre autres, une opération conjointe conduite dans le cadre de l’initiative d’Accra avec six (6) autres pays de la sous-région que sont Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Burkina Faso et Niger.

Ladite opération a pour objectif de mieux lutter contre l’insécurité en général et le terrorisme en particulier dans la sous-région.

Quelle leçon retenir ?

Pour la présidente de l’Assemblée nationale, de ladite opération conjointe, des leçons sont à tirer.

« Il ressort des leçons tirées qu’une bonne stratégie de défense ne suffit pas à elle seule pour réussir la lutte contre ce tourbillon de menace sécuritaire. A cela, il faut impérativement adjoindre une gouvernance inclusive et structurante », a-t-elle indiqué.

Dans cette logique, Mme Tségan propose donc que des réflexions systématiques puissent être menées pour repenser non seulement le modèle de société qui nous rassemble, mais aussi renforcer les bases d’un destin commun.

« Le Togo, reste convaincu que la coopération et la coordination multilatérales sont consubstantielles à la politique de lutte contre le terrorisme », a mentionné la PA.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

 

 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire