Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 mai 2022

L’ananas remplit les poches des producteurs togolais



Entre 2017 et 2019, la production d’ananas a connu une hausse de 11,6% au Togo, passant de 27 000 à 30 149 tonnes. Une hausse qui est la résultante des projets et financements de l’Etat. Si la filière est aujourd’hui prometteuse, c’est grâce à la détermination des producteurs, en couple avec les soutiens multiformes mis en place.

Le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej) porte la coopérative Espoir de Dzolo (préfecture de l’Avé). Elle exploite 32,5 hectares pour une production estimée à environ 1 200 tonnes d’ananas bio sur 18 mois, soit une production annuelle de 800 tonnes.

La coopérative a créé 760 emplois directs et indirects en fin d’année 2021, comparé à l’ensemble de la filière qui emploie plus de 3 200 personnes. En plus du Fonds évoqué plus tôt, il y a le Projet d’appui à la compétitivité de la filière ananas (Procat) qui a déjà créé 3 500 emplois.

L’ananas nourrit son homme

En termes de revenus, au moins 06 milliards de francs CFA par an, dont plus de 230 millions de francs pour l’Etat, sont générés par cette seule filière. De 2017 à 2019, le nombre de Micro, petites et moyennes entreprises (MPME) qui transforment et exportent l’ananas est passé de moins de 30 à une cinquantaine.

A côté de ces chiffres, 60% de la production est exportée vers l’Europe ou la sous-région. En 2018, les exportations d’ananas ont rapporté 1,5 milliard de francs CFA au Togo, soit une hausse de 50% par rapport à 2017. Une trentaine d’entreprises recensées sur le territoire produisent plus d’un million de litres de jus d’ananas dont 200 000 litres pour le marché bio.

Le soja, une filière sœur

D’octobre 2019 à juillet 2020, 700 000 emplois permanents et temporaires ont été créés par la filière soja. Sur cette période, les recettes d’exportation de soja ont atteint 50 milliards de francs CFA. 160 000 tonnes de graines de soja conventionnel ont été exportées, ce qui fait 81% de la production nationale évaluée à 176 100 tonnes. Près de 40 milliards de francs CFA ont été mobilisés par les responsables pour financer les achats auprès des producteurs.

Le soja et l’ananas bio togolais sont très appréciés par les consommateurs. Sur le territoire, leur culture est très bénéfique. Pour l’année 2018, la filière du soja a employé 300 000 personnes de manière directe ou indirecte. En août 2019, le rendement dans la filière était estimé à 03 tonnes l’hectare. L’agriculture est généreusement soutenue, les résultats le démontrent.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire