Tél:+228 92 42 51 78
latest

28 mai 2022

Les 10 ans de WASCAL célébrés à l’Université de Lomé



Le West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use (WASCAL) célèbre ses 10 ans d’activités en Afrique. Vendredi 27 mai 2022, la célébration a été marquée à l’Université de Lomé, par la pose de la première pierre de la construction du Centre de bioénergie et d’hydrogène vert au Togo.

Pour ses dix ans d’excellence en matière de changement climatique et d’énergies renouvelables, WASCAL a organisé une série d’activités au plan national, régional et international.

Au Togo, la célébration a été précédée d’un atelier ouvert lundi 24 mai 2022 à Lomé, et consacré à la revue institutionnelle de WASCAL.

Au nombre des activités, la rencontre entre les partenaires du projet et les parties prenantes ainsi que la pose de la première pierre du Centre de bioénergie et d’hydrogène vert au Togo, par la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé.

« En tant que centre d’excellence ouest-africain spécialisé dans la lutte contre le changement climatique, l’utilisation des terres et la promotion de l’hydrogène vert, nous avons enregistré des progrès dans tous nos domaines de compétences, à savoir la fourniture de services climatiques, la recherche et le renforcement des capacités », a indiqué Prof Moustafa Assirou, PCA du WASCAL.

Selon Dr Moumini Savadogo, directeur Exécutif de WASCAL, WASCAL a permis de financer les travaux des étudiants en fin de cycle.

« En termes de formations, 275 étudiants ont été entièrement financés par le programme au niveau du master et au niveau doctoral et toutes ces personnes sont actifs dans les différents services. Sur le plan des fournitures de services, nous avons actuellement mis en place une plateforme régionale qui permet d’avoir les potentialités du pays en matière de certaines ambitions du futur pour une croissance verte. Dans ledit domaine, WASCAL a déjà identifié les potentialités de la sous-région », a-t-il déclaré.

Pour Mme Tomegah Dogbé, les actions du gouvernement s’inscrivent dans la dynamique du WASCAL

« Je voudrais donner pour exemple, la centrale solaire de Blitta et la Plateforme Industrielle d’Adétikopé. Cette plateforme lancée il y a deux ans, se veut une infrastructure d’envergure et stratégique qui prend en compte la protection de l’environnement… Le REED+ va également dans le cadre de la dynamique de la lutte contre les changements climatiques avec la restauration d’un milliard d’hectare de terres dégradées d’ici 2030 et la promotion d’emploi distant basé sur la terre pour les jeunes », a-t-elle souligné.

A en croire Matthias Veltin, ambassadeur d’Allemagne au Togo, la question du changement climatique demeure une priorité pour son pays, d’où le soutien de l’Allemagne à WASCAL.

Créé en 2012, WASCAL déploie ses programmes dans onze (11) pays d’Afrique de l’ouest dont le Togo.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire