Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 mai 2022

Ségbé Kpodzi et Zanvi : 19ha 20ca de lots de terrain divisent les collectivités Kpata et Boglo

Woto Koffi Kpata


La collectivité Kpata de Ségbé Zanvi de la commune Sagbado monte au créneau contre la collectivité Boglo. Dans le litige foncier qui les oppose, les Kpata accusent les Boglo de violer la tierce opposition de l’arrêt N°371 du 03 juin 2021, et appellent les autorités judiciaires pour un suivi du dossier foncier de Ségbé Zanvi et Ségbé Kpodzi.

Face à la presse samedi 13 mai 2022, la collectivité Kpata composée des familles Kpata, Katawa et Dayibo de Ségbé appelle au respect de la tierce opposition de l’arrêt N°371 du 03 juin 2021, portant sur 19ha 20ca.

« Le jugement prononcé n’est pas accepté par notre collectivité. Et nous avions demandé et obtenu une tierce opposition de l’arrêt. Mais des personnes en complicité avec la collectivité Boglo, défient la justice », a expliqué Woto Koffi Kpata, mandataire de la collectivité Kpata.

Selon les Kpata, les Boglo violent la tierce opposition de l’arrêt avec la complicité d’un démarcheur et un avocat qui s’étaient auparavant portés volontaires à les défendre avant de rallier le camp des Boglo.

A ces deux s’ajouteraient un magistrat a qui les Boglo ont offert quatre (4) lots de terrain dont deux lots à Zanvi et les deux autres à Kpodzi afin de les aider à tordre le coup de la décision de justice.

« D’après nos investigations, il ressort avec preuve que nos adversaires ont fait don de terrain a ce magistrat, pour que celui-ci puisse influencer négativement ses collègues en charge du dossier, afin que le verdict de l’affaire soit prononcé contre notre collectivité », a déclaré M. Kpata. 

Et face au forcing en cours, la collectivité Kpata en appelle aux autorités de justice à faire respecter la tierce opposition de l’arrêt.

« Nous prions le Chef de l’Etat d’agir pour que la paix règne entre nos deux collectivités. Nous les Kpata, nous sommes adeptes de la paix et croyons toujours à la justice. Nous ne voulons pas continuer par subir l’injustice », a lancé M. Kpata.

Rappelons que l’affaire a été portée devant la justice par les collectivités Katawa et Dayibo puisque l’arrêt N°371 du 03 juin 2021, qui instaurait un nouveau partage du domaine les excluait.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire