Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 juin 2022

Création d’entreprises : Les réformes qui ont tout changé au Togo



Les entrepreneurs togolais sont favorisés par les circonstances. Le nombre d’entreprises créées sur le territoire est en augmentation tous les mois et chaque année. L’auto-emploi est rapidement devenu la meilleure opportunité de réussite des jeunes et femmes grâce à la pluralité des appuis gouvernementaux.

Le chômage et la précarité disparaissent à grande vitesse au Togo. Les populations, jadis inactives malgré leur volonté ardente d’entreprendre, à cause du manque criard de moyens financiers de base, expriment davantage leur potentiel aujourd’hui.

Financement et simplification des démarches administratives

De 05 milliards de francs CFA en moyenne en 2013 et 2014, https://emedia-tg.com/togo-22-milliards-lelectrification-350-localites/les ressources dédiées à l’emploi et l’employabilité des jeunes sont passées à 15 milliards en 2018. En 2012, les frais de création d’entreprise étaient de 262 000 francs. Maintenant, ils sont à 30 000 francs, soit une baisse de 90%. Il y a eu aussi la suppression des frais de publication d’annonces légales, la dématérialisation des procédures d’enregistrement, la suppression des droits d’enregistrement et de timbres…

Une meilleure collaboration entre l’Etat et les entrepreneurs

En 2018, une mesure présidentielle d’attribution de 20% des marchés publics aux entrepreneurs est entrée en vigueur. Elle a permis d’accorder 12 milliards de francs CFA aux jeunes, puis 30 milliards de francs CFA lorsqu’elle est passée à 25% en 2019, sur instruction du chef de l’Etat. En 2020, plus de 550 jeunes et femmes ont été formés sur la commande publique ; 1 345 entrepreneurs ont été sensibilisés sur des spécificités aménagées en leur faveur.

Résultats des réformes

Rien qu’au premier trimestre de 2022, 3 932 entités ont vu le jour. Le Centre de formalités des entreprises (CFE) a enregistré 13 777 nouvelles sociétés en 2021, contre 12 592 en 2020. En 2021, la formation des jeunes en entrepreneuriat et l’allocation des microcrédits ont permis aux bénéficiaires de mettre en place 11 248 microentreprises, contre 9 400 une année plus tôt.

A leur tour, ces microentreprises créées ont favorisé la création de plus de 26 000 emplois pour les jeunes, amélioré leur revenu mensuel et renforcé leurs moyens de subsistance. Avec ces occasions d’épanouissement créées pour la jeunesse, des familles entières prospèrent.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire