Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 juin 2022

JEA : Compassion Togo œuvre à la protection de l’enfant



Compassion Togo célèbre la 32ème Journée de l’Enfant Africain (JEA). En collaboration avec Cluster Lomé Est, elle a organisé jeudi 16 juin 2022 à Lomé, un atelier de réflexion sur les pratiques endogènes de protection des enfants. Objectif, travailler à un plan d’action pour garantir les droits de l’enfant.

Placé sous le thème : « Elimination des pratiques affectant les enfants : réflexion sur nos pratiques endogènes de protection des enfants », l’atelier qui a regroupé des leaders d’opinion, CVD, CDQ, autorités traditionnelles et structures de prise en charge des enfants a permis de faire le bilan du chemin parcouru dans la protection des droits de l’enfant.

En effet, certaines pratiques ont des impacts négatifs sur la dignité et le développement physique, psychosocial et moral des enfants. Elles agissent également sur la santé, le statut éducatif, économique et social des enfants.

« L’atelier vise donc à mener des réflexions sur les bonnes pratiques et les pratiques endogènes qui nuisent à l’avancement des enfants pour qu’à la fin nous puissions développer un plan d’action. Ledit plan d’action devra permettre aux acteurs de pouvoir aller vers les différentes communautés et de travailler dans le souci du bien-être des enfants que nous avons dans les communautés », a indiqué Koffi Olivier Ahonon, directeur national de Compassion Togo.

Selon Amégan Yao Espoir, pasteur de l’Eglise pentecôte de Kanyi Kopé, membre du Cluster Lomé Est, l'accompagnement de Compassion Togo est d’un appui important pour le Cluster Lomé Est qui est un partenaire dans le développement holistique des enfants.

«Compassion Internationale Togo est un partenaire très efficace dans l’accompagnement de la prise en charge des enfants surtout les plus démunis. Il nous accompagne en fournissant les fonds nécessaires et la formation des acteurs », a-t-il expliqué.

Au Togo, le gouvernement a renforcé les mécanismes de protection de l’enfant dont l’adoption de la loi n°2015-010 du nouveau code pénal qui criminalise le viol et pénalise le mariage des enfants.

« Au niveau institutionnel, il faut noter la mise en place du comité national des droits de l’enfant et du cadre national de protection des acteurs de protection de l’enfant, la mise en place des maisons de justice et des centres d’écoute sur les violences basées sur le genre, le renforcement en 2018du mécanisme de dénonciation à travers la ligne vert Allo 1011 en plus de plusieurs autres initiatives », a rappelé Kondo Kandale, directeur général de la Protection de l’enfance.

Présente dans les régions Maritimes, des Plateaux, de la Kara et des Savanes, Compassion Togo accompagne plus de 73.000 jeunes et enfants sur le territoire national.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire