Tél:+228 92 42 51 78
latest

20 juin 2022

La culture du maïs financée à coup de milliards au Togo



Le maïs est la céréale la plus consommée au Togo. Les près de deux tiers de Togolais actifs dans le secteur agricole lui réservent une part considérable de la production. Bien que louables, les efforts des agriculteurs seraient vains sans la participation active du gouvernement. Ce dernier a mis en place un plan pour transformer complètement la filière à l’horizon 2030.

Le Togo a un plan de développement agricole qui prend en compte plusieurs filières. Le pays veut produire et transformer 817 004 tonnes de riz paddy, ce qui équivaut à 490 202 tonnes de riz blanc. Ce niveau de production correspond à 144% du besoin projeté en 2030.

Aussi, l’Etat met en place les moyens pour le traitement de 431 400 tonnes de riz paddy par les unités modernes et la création de 314 000 emplois directs dans la filière du riz. Toutes les réalisations prévues sont chiffrées à peu près à 987 milliards de francs CFA.

Le maïs ne doit pas manquer

Les pouvoirs publics en font un objectif. Le plan de développement agricole susmentionné, validé en juin 2021, prend en compte 03 autres filières dont le maïs. Le développement des 04 filières d’ici 2030 nécessitera 1 800 milliards de francs CFA, soit 147 milliards de francs pour le maïs, 235 milliards pour la tomate et 430 milliards pour la volaille.

Pour la filière du maïs, le pays veut porter la production de 1,2 à 06 tonnes de maïs par hectare, étendre l’espace cultivable à 35 000 hectares pour un rendement de 211 000 tonnes de maïs grains. S’agissant de la tomate, l'Etat mise sur 234 430 tonnes dont la moitié sera transformée sur place. Quant à la volaille, le Togo projette de passer à 30 000 tonnes de viande de poulet.

Stratégies

Dans la filière du riz, des moyens seront déployés pour aménager 17 800 ha pour le riz irrigué et 51 600 ha pour le riz de bas fond. Pour le maïs et la tomate, un accent sera mis sur la maîtrise de l’eau, la mécanisation de la récolte, l’introduction de variétés à haut rendement, la promotion des entreprises de mécanisation agricole, la promotion de nouvelles unités de production de semences, l’appui à la commercialisation et au suivi évaluation.

L’appui agricole ne manque pas au Togo. En termes d’intrants, en août 2021, le ministère estimait à plus de 80 000 le nombre de tonnes d’engrais mobilisées ; à 55 000 les tonnes d’engrais déployées sur le terrain et à 38 000 les tonnes déjà utilisées. Quant aux semences certifiées, 2 566 tonnes de maïs, riz, soja, arachide, niébé et de sésame étaient déjà mobilisées. Les intrants ont été distribués à travers un réseau de plus de 450 points de vente agrées sur le territoire.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire