Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 juin 2022

Le PND a accéléré le développement au Togo



Le Plan national de développement (PND 2018-2022) a tracé le cadre stratégique pour l’atteinte des objectifs de transformation structurelle, d’une croissance forte, durable et inclusive. Il a touché chaque secteur économique du pays et toutes les couches sociales.

D’un coût de 4 622 milliards de francs CFA, le PND visait un taux de croissance de 7,3% à son lancement. De 4,8 en 2018, le taux de croissance a atteint 5,1% en 2019 puis 5,3% en 2021 en dépit de la crise sanitaire qui a pointé le bout du nez entre-temps.

De l’emploi pour tous

De 2018 à 2020, le PND aurait permis de générer 20 000 emplois directs et indirects. Le deuxième axe du plan prévoit le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives. Du fait de la création de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) en 2021 pour un investissement de 130 milliards de francs CFA, 35 000 emplois directs et indirects seront créés pour les jeunes et les femmes.

Entrepreneuriat

Plus de 18 milliards de francs CFA ont été octroyés aux jeunes entrepreneurs grâce au Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (Paeij-SP). De 2016 à 2021, il a créé plus de 800 000 emplois (55 000 directs et plus de 750 000 emplois saisonniers).

Une vingtaine de PME/PMI et plus de 3 000 coopératives agricoles ont été appuyées. Mais encore, le Togo promeut l’entrepreneuriat féminin. Les entreprises créées par les femmes au Togo sont passées de 2 701 en 2018 à 3 426 en 2020, soit une croissance de 27% en 02 ans.

Conditions de vie améliorées

Afin de consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion, le projet d’électrification rurale "Cizo" a été mis sur pied. Il vise l’électrification de 02 millions de citoyens entre 2017 et 2022. En outre, il y a le fonds d’électrification "Tinga" qui permettra à 33 000 ménages togolais d’être raccordés à l’électricité après avoir payé un montant de 1 000 francs au lieu d’un coût moyen de 100 000 francs.

Au-delà de l’énergie de qualité mais de moindre coût pour tous, une attention particulière est accordée à la femme enceinte et au nouveau-né. Le programme "Wezou" lancé en août 2021 a déjà enrôlé plus de 160 000 femmes, permettant de prendre en charge 70 000 accouchements pour plus de 660 000 différentes prestations.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire