Tél:+228 92 42 51 78
latest

29 juin 2022

Le Togo fait le choix d’une gouvernance électronique pour une administration moderne et efficace



Depuis 2014, l’Etat s’est lancé dans une gouvernance électronique. Une approche qui transforme les processus internes de l’administration publique en rendant ses services plus efficaces et performants. Alors que le phénomène est en constante évolution, le pays a réalisé de belles avancées dans le domaine, répondant de plus en plus aux besoins de la population.

La transition numérique du Togo est bâtie sur une fluidité de l’internet. L’expansion de la 3G et de la 4G a permis aux citoyens d’avoir accès à l’internet haut débit, entrainant une augmentation du taux de pénétration d’internet qui a atteint 63% en 2020, contre à peine 13% il y a 05 ans.

La fibre optique bat tous les records. Dans un communiqué publié le 23 mai 2022, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a révélé que le Togo est en tête des offres internet par fibre optique les moins chères et les plus rapides de la zone Uemoa. L’ampleur de cette connectivité marque une ère nouvelle dans la gouvernance électronique.

Une question de « e- »

Les premières bases de la gouvernance électronique ont été jetées en 2014 quand le e-gouvernement a vu le jour. Le projet a pris forme en 2017 par l’inauguration du réseau e-gouvernement afin de faire de l’administration un secteur connecté, au service des citoyens.

Cette offensive connecte environ 560 bâtiments publics comme des centres de santé, des universités et institutions de la République… de Lomé à l’internet haut débit de 100 Mb par seconde, par bâtiment. La nature de l’investissement est estimée à 15 milliards de francs CFA.

Une administration métamorphosée

Petit à petit, le e-gouvernement prend de l’ampleur et change les habitudes de l’administration publique. C’est ainsi qu’en 2020, la plateforme e-foncier a été mise en place par l’Office togolais des recettes (OTR) pour traiter la majorité des dossiers liés au foncier : les demandes de transfert de propriété, le paiement des paiements des prestations, les demandes de renseignements, les états descriptifs et même des photocopies.

Résultat positif, de 252 en 2018, le nombre de dossiers de transfert de propriété est passé à 1 125 en 2021, soit une hausse de plus de 300%. La dématérialisation des procédures de l’administration publique donne de l’engouement aux usagers et limite leurs déplacements.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire