Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 juin 2022

Les Zaap transforment la vie des femmes et des ménages togolais

Faure Gnassingbé


Il y a quelques années, l’accès des femmes aux terres était encore restreint. L’opinion publique les considérait à tort comme un sexe faible dont la place est à la maison. Tout a changé avec la politique de promotion de la femme enclenchée par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

L’agriculture est un secteur pourvoyeur d’emplois et améliorateur de revenus. Il n’est pas en marge des grandes réformes destinées à encourager la gent féminine.  Aujourd’hui, si la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des ménages sont assurés sur l’étendue du territoire, les femmes en sont pour quelque chose.

Une agriculture meilleure

La création des Zones d’aménagement agricole planifiées (Zaap) est l’une des puissantes initiatives agricoles prises par l’Etat. A terme, 400 zones d’aménagement, à raison d’une par canton, comportant des retenues d’eau, seront installées.

Une première phase du projet a été lancée au début de l’année 2021. Elle porte sur 80 sites. D’une superficie de 100 hectares chacune, les Zaap mettront en valeur 8 000 hectares de terre dans les régions du pays. Elles moderniseront l’agriculture, feront augmenter les surfaces de production et développeront les unités de transformation agricole.

Les femmes davantage autonomes

La proportion des femmes sur chaque site d’exploitation est d’au moins 40%. En attendant de faire progresser ce pourcentage, ceci permet d’accroître les revenus des femmes rurales, de lutter contre la pauvreté, garantir leur indépendance, améliorer la productivité des paysannes et renforcer leurs moyens de subsistance.

Pour illustration, sur les sites dédiés au maraîchage et à la production du riz, sésame, anacarde, maïs, soja, les femmes disposent des parcelles d’exploitation dont elles sont en charge. Par ailleurs, les coopératives de femmes sur les Zaap favorisent leur autonomisation économique, leur insertion sociale et les impliquent dans le développement du pays.

Perspectives

Créer au moins 2 000 entreprises agricoles par an ; organiser 50 000 femmes dans les opérations de transformation, conditionnement et commercialisation des produits ; aménager 10 000 ha d’irrigation goutte à goutte en faveur de 40 000 jeunes et femmes entrepreneurs agricoles, rendre les engrais beaucoup plus disponibles, garantir l’accès des femmes au financement, à l’assurance maladie et à la protection sociale… les objectifs sont pluriels.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire