Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 juin 2022

Lutte contre la Pêche INN : Retour sur le cadre juridique et les initiatives du gouvernement

Edem Kokou Tengué


La célébration de la Journée internationale de lutte contre la Pêche INN ne passe pas inaperçue au Togo. A l’occasion, Edem Kokou Tengué, ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière a rappelé dimanche 05 juin 2022, dans un message, le cadre juridique de lutte contre le phénomène au Togo et les initiatives du gouvernement pour booster l’économie maritime et accroître sa contribution au développement du pays.

 

Le monde entier célèbre ce 05 juin la Journée Internationale de Lutte contre la Pêche Illégale, Non déclarée, Non réglementée.

 

La célébration de cette 5ème édition se tient en cette année 2022 décrétée par les Nations Unies

« Année Internationale de la Pêche et de l'Aquaculture artisanales » (IYAFA 2022)

 

L'objectif de la célébration de l'IYAFA 2022 est d’appeler les populations à apprécier l’importance du rôle des petits pêcheurs, des aquaculteurs et des ouvriers du secteur de la pêche dans la sécurité alimentaire et la nutrition, dans l'éradication de la pauvreté et l'utilisation durable des ressources naturelles dans le monde.

 

Petits pêcheurs, aquaculteurs, sécurité alimentaire, éradication de la pauvreté, utilisation durable des ressources naturelles, tout cela mis à mal par la Pêche Illégale, non déclarée et non réglementée.

 

En effet, malgré les efforts des Etats pour assurer la durabilité des ressources animales et végétales vivant dans nos océans et dans nos cours d’eau douce, le grand danger demeure la pêche illégale, non déclarée et non réglementée demeure.

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la pêche illégale, non déclarée et non réglementée serait responsable de la prise annuelle de 11 à 26 millions de tonnes de poisson, privant ainsi l'économie mondiale de 10 à 23 milliards de dollars.

Une action forte a été faite par l'Assemblée générale de l'ONU à travers le point des Objectifs de Développement Durables (ODD) qui appelle à conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

La célébration de cette Journée Internationale est un appel à tous dans le sens de cette exploitation responsable des produits de nos espaces aquatiques.

La pêche Interdite Non déclarée Non réglementée s’entend notamment de la pêche sans autorisation, de la pêche pratiquée dans les zones interdites, de la pêche avec engins interdits, de la pêche avec les méthodes prohibées ; de la pêche dépassant les quotas, de la pêche d’espèces interdites, de la pêche pendant la période de repos biologique.

 

Elle concerne tous les types de pêche et a plusieurs dimensions. Autant en haute mer que dans les zones relevant des juridictions nationales.

Elle concerne toutes les étapes de la capture et de l’utilisation du poisson.

Circonstances aggravantes, malheureusement parfois, elle est associée au crime organisé. 

Le Togo, Sous l'impulsion de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, le gouvernement s’est inscrit dans la proposition et de l’introduction au Parlement des textes de lois allant dans le sens des Objectifs du Développement Durable en général et du renforcement de son arsenal juridique dans le sens de la protection des océans et des eaux douces en particulier.

 

Des actions à portée autant nationales qu’internationales ont ainsi été entreprises

 

Au titre des actions entreprises sur le plan national pour lutter contre la pêche INN, nous citerons l’adoption par l’Assemblée Nationale des lois suivantes :

 

 

 

·         La loi n° 2016-004 du 11 mars 2016 relative à la lutte contre la piraterie, les autres actes illicites et l'exercice par l'Etat de ses pouvoirs de police en mer ;

·         La loi n° 2016-026 du 11 octobre 2016 portant réglementation de la pêche et de l’aquaculture au Togo qui prend en compte les problématiques de la pêche INN avec des sanctions très dissuasives. A titre d’exemple, le montant maximal de l’amende prévue pour les navires de pêche étrangers en infraction dans les eaux sous juridiction togolaise est d’un milliard de FCFA.

·         La loi n° 2016-027 du 11 octobre 2016 portant nouveau code pénal ;

·         La loi n° 2016-028 du 11 octobre 2016 portant code de la marine marchande qui prévoit que toute embarcation de pêche artisanale ou industrielle doit être immatriculée. En outre, il prévoit que tout navire d'un pays tiers ayant à bord des produits de pêche, doit faire parvenir à l'autorité de la pêche, au moins trois (03) jours ouvrables avant l'heure estimée d'arrivée dans les ports togolais, les pièces relatives à ces produits pour s’assurer que ceux-ci ne proviennent pas de la pêche illégale.

 

Sur le plan international, le Togo s’inscrit dans la même dynamique par l’adoption de plusieurs conventions, accords et plans d’action :

·         La Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d’Extinction (CITES) de 1973, ratifié le 23 octobre 1978.

·         L’accord de la FAO relatif aux mesures du ressort de l’Etat du Port (AMREP) de 2009, adhéré le 13 septembre 2016 ;

 

·         L’accord des Nations Unies relatif à la conservation et à la gestion des stocks de poisson chevauchants et les stocks de poissons grands migrateurs de 1995, adhéré en 2022.

·         La Directive n° 3/2014/CM/UEMOA portant régime commun de suivi, contrôle et de surveillance des pêches de l’UEMOA de 2014.

 

Le comité des pêches du centre ouest du golfe de guinée, le CPCO dont le Togo est membre a accompagné notre pays dans l’élaboration et l’adoption du plan d'action national de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et réglementée. Nous pouvons également compter les formations en inspection des produis halieutiques au port, des équipements des inspecteurs, du dispositif de suivi des navires par VMS, deux balises pour les chalutiers opérant dans les eaux sous juridiction togolaise.

 

Au nom du gouvernement, Nous voudrions inviter toute la population et particulièrement les riverains du littoral et les acteurs de la pêche à une pêche responsable et soutenable qui préserve la biodiversité marine et les équilibres environnementaux qui sont nécessaires à la sante des océans et de la planète.

 

A ne rien entreprendre pour aller à l’encontre des règles établies dans ce secteur vital qu’est celui de la Pêche pour notre pays et partant, pour l’humanité tout entière.

 

La Journée Internationale de Lutte contre la Pêche Illégale, Non déclarée, Non réglementée nous appelle à avoir en idée qu’une pêche responsable est tout simplement indispensable à la sécurité alimentaire de la planète et est une garantie pour le bien être présent et futur de nos

Travaillons à contribuer à garder notre planète en sécurité.

Une Pêche Responsable est un gage de sécurité alimentaire

Un gage de survie de l’humanité

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire