Tél:+228 92 42 51 78
latest

21 juin 2022

Miato, les artisans togolais en font leur festin



Tenu pour la première fois en 2019, le Marché international de l’artisanat du Togo (Miato) est un évènement organisé chaque deux (02) ans. Il offre aux artisans des opportunités de rencontres, de mises en relation et d’écoulement des produits.

En avril 2022, la deuxième édition du Miato s’est achevée. Initialement prévue pour 2021, elle avait été reportée à cause de la pandémie du coronavirus. En 12 jours d’intenses activités sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé, elle a facilité la valorisation du Made in Togo.

Une participation accrue

Une vingtaine de pays ont été représentés par près de 300 exposants. Plus de 120 000 visiteurs ont passé en revue les 316 stands installés. Ensemble autour du thème « Entreprises artisanales et compétitivité », les vendeurs, promoteurs et acheteurs ont pris part à des conférences thématiques destinées à accroître leur professionnalisme et leurs revenus par la même occasion.

Aussi, des compétitions de meilleures entreprises artisanales et des concerts ont été organisés pour améliorer davantage le savoir-faire et la compétitivité des artisans. Le Marché a réchauffé les liens économiques, créé de nouvelles occasions d’affaires, développé encore plus le génie artisanal des producteurs et renforcé leurs capacités de travail.

150 000 visiteurs en 2019

Avant la deuxième organisation, le Miato 1 avait drainé 160 exposants et plus de 150 000 visiteurs venus d’une douzaine de pays. La particularité du Marché lui-même, l’espace touristique et la blancheur du climat des affaires sont les facteurs qui attirent les participants. La première édition a favorisé le partage de connaissances, amené les entreprises artisanales à se conformer aux normes internationales pour décrocher des marchés nationaux et mondiaux.

Un secteur en évolution

09 milliards de francs CFA ont été investis par l’Etat dans l’artisanat de 2011 à 2019, avec plus de 10 500 jeunes artisans accompagnés, 11 300 projets financés, 60 000 artisans enregistrés et près de 25 000 parmi eux formés, 26 centres ressources créés.

En 2019, l’artisanat contribuait à hauteur de 18% au Produit intérieur brut (PIB) et à 20% à la réduction du déficit de la balance commerciale. Grâce aux sommes conséquentes injectées dans les veines du secteur, celui-ci est devenu un vrai pourvoyeur d’emplois et générateur de revenus.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.  

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire