Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 juin 2022

Togo : La pléiade d’initiatives prises pour préserver l’environnement



Les dirigeants togolais privilégient les questions liées à la protection de l’environnement. Depuis des années, des projets variés sont mis en œuvre pour lutter contre la déforestation, le déboisement et l’utilisation des gaz à effet de serre.

Le Togo compte 83 aires protégées, couvrant environ 14% de la superficie terrestre. Pour améliorer la couverture végétale nationale, le gouvernement a instauré depuis 1977 la Journée de l’arbre. Cette initiative a été un véritable tournant dans le processus de reboisement.

Des hectares reboisés chaque année

Les superficies reboisées par an qui étaient de 1 000 ha dans les années 80 sont passées à 2 000 ha en 2010 pour atteindre 4 000 ha en 2016.  De 1977 à juin 2021, environ 50 000 hectares ont été plantés en majorité le teck, l’eucalyptus, cassia et khaya sous forme de plantations étatiques, privées, communautaires et scolaires.

En 2021, les pouvoirs publics ont produit 10 000 000 de plants pour la campagne de reboisement. Selon le ministère en charge des Ressources forestières, plus de 425 000 hectares d'aires protégées sont déjà sécurisées au Togo.

Ecovillage et réduction de gaz à effet de serre

Le pays a réduit les émissions de gaz à effet de serre de 27,5% en 2020 à 17,5% en 2021. Aussi, le Togo a créé des écovillages grâce auxquels les revenus des jeunes et femmes cheffes de ménages sont constamment améliorés.

Dans le cadre du projet des écovillages, 61 hectares ont été reboisés de 2017 à 2021, avec environ 110 000 plants mis en terre. Les écovillages facilitent l’accès à une source d’eau potable et d’énergie non polluante à au moins 10 000 personnes en milieu rural.

L’exportation du bois réglementée

En septembre 2021, dans le souci d’améliorer son couvert végétal, le Togo a interdit à travers un décret signé par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, l’exportation, la réexportation et le transit des produits forestiers ligneux sur l'ensemble du territoire.

Par ailleurs, pour améliorer la protection de l’écosystème forestier, le Togo s’est doté du Plan national d’investissement forestier (Pnif), prévu sur 05 ans (2018-2022) et évalué à hauteur de 60 milliards de francs CFA. Le Togo est un pays protecteur de l’environnement.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire